habillage
premium1
premium1
Une jambe dans un plâtre
© Rawpixel via Unsplash

Auto-entrepreneurs : comment choisir la bonne mutuelle ?

Dispofi
Le 27 févr. 2019

Plus de 40 % des créateurs d'entreprise sont des micro-entrepreneurs et un travailleur indépendant sur trois déjà en activité relève de ce statut. Mais ce n'est pas toujours facile pour ces indépendants de choisir la bonne mutuelle adaptée à leurs besoins. Décryptage avec Dispofi.

Attirés par la simplicité des démarches et une fiscalité avantageuse, de nombreux professionnels se lancent chaque année dans la micro-entreprise mais la plupart ne parvient qu'à dégager un faible chiffre d'affaires de cette activité. Or face à la fragilité financière de ces structures, il est courant de voir des auto-entrepreneurs faire l'impasse sur une dépense pourtant cruciale : leur protection santé.

Un mauvais choix quand on sait qu'en l'absence d'une bonne mutuelle santé pour les couvrir, ces auto-entrepreneurs s'exposent au risque de devoir faire face à des restes à charge élevés en cas de gros pépin. Restes à charge qu'ils ne seraient peut-être pas en mesure d'assumer. Ce risque de voir son budget totalement déséquilibré par des dépenses de santé impromptues ne vaut pourtant pas la peine d'être couru dans la mesure où il existe des solutions pour être couvert par une complémentaire santé à partir de quelques dizaines d'euros par mois seulement.

Première option : être couvert par la mutuelle de son conjoint

La première possibilité qui s'offre au micro-entrepreneur est de bénéficier de la couverture santé de son conjoint. En effet, si celui-ci est salarié, il dispose forcément d'une mutuelle d'entreprise et la plupart des contrats groupe offrent la possibilité d'ajouter des ayants droit (conjoint et/ou enfants). Cette solution a l'avantage de la simplicité : pas besoin de faire le tour des offres du marché pour trouver sa mutuelle. En revanche elle n'est pas forcément économique dans la mesure où les cotisations des ayants droit restent entièrement à la charge du foyer contrairement à celle du conjoint salarié, payée pour moitié par l'employeur.

Deuxième option : souscrire une mutuelle santé à titre individuel

L'autre possibilité qui s'offre aux auto-entrepreneurs est de choisir une mutuelle santé à titre individuel. Mais encore faut-il trouver le bon contrat ! C'est là qu'entrent en jeu les comparateurs de mutuelles santé tel que celui de Dispofi. Grâce à un rapide questionnaire sur vos besoins en santé doublé de conseils pour vous sensibiliser sur les vrais risques à couvrir, le comparateur mutuelle auto-entrepreneur de Dispofi va pouvoir sélectionner pour vous, non seulement les mutuelles adaptées à vos besoins mais aussi celles qui présentent le meilleur rapport cotisation/garanties car parfois à deux ou trois euros près vous pouvez bénéficier de garanties nettement plus protectrices que ce que vous espériez au départ.

Bon à savoir : les auto-entrepreneurs ne peuvent pas déduire leurs cotisations mutuelles

En tant que travailleur indépendant, vous avez certainement dû entendre parler de la loi Madelin qui autorise les indépendants à déduire de leur bénéfice imposable, le montant de leur cotisation à une complémentaire santé. Hélas, votre statut de micro-entrepreneur ne vous permet pas de bénéficier de la déductibilité Madelin car vous bénéficiez par ailleurs d'un abattement forfaitaire particulièrement favorable. Aussi, vous n'avez aucun intérêt à limiter votre recherche de mutuelle aux seuls contrats Madelin. Au contraire : élargir votre champ d'investigation à l'ensemble des contrats destinés à une clientèle de particuliers vous garantira de trouver la mutuelle réellement adaptée à votre profil.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.