habillage
premium 1
premium1
Une femme qui écrit sur un ordinateur portable par terre
© Thought Catalog via Unsplash

Préparez-vous à la disparition du numérique !

emlyon Business School
Le 14 janv. 2019

Le croirez-vous ? Non, certainement pas, et vous aurez bien raison. Il nous suffi de regarder autour de nous pour constater que les nouvelles technologies sont chaque jour davantage présentes, et ce dans tous les domaines de l’activité humaine. Un article en partenariat avec emlyon business school.

Économie, intimité familiale, utilité domestique, monde professionnel, vie sociale… Tout (ou presque) est médiatisé à travers le digital. Néologisme qui hérissait en tant que substantif le poil des académiciens il y a quelques années mais qui est entré une bonne fois pour toutes dans le langage courant.

Non, ce digital n’est pas près de s’effondrer. Mais il évolue sans cesse, si bien qu’il disparaît sous une forme pour réapparaître sous une autre, plus perfectionnée et efficace. La transformation digitale n’est pas une fin en soi, mais elle est une réalité impérieuse. Ceux qui savent la suivre et prendre le train en marche iront loin. C’est l’occasion ou jamais, avant qu’il ne soit trop tard, de bien en comprendre les tenants et aboutissants.

Qui est concerné par la transformation digitale ?

L’expression de « transformation digitale » est dans 99 % des cas réservée au monde de l’entreprise. Ce sont les professionnels qui en parlent, principalement entre eux, pour savoir comment faire face à cette dynamique incontestablement à l’œuvre dans nos sociétés avancées.

Et cela se comprend fort aisément : l’habitude des consommateurs, qu’elle soit spontanée ou commandée par des acteurs économiques (il y a un peu des deux, dans des proportions difficiles à évaluer), contraint à son tour les entreprises à s’adapter à l’omni-connexion, sous peine de disparaître. Sans doute restera-t-il quelques dinosaures du commerce qui ne devront leur survie qu’à leur archaïsme et à la nostalgie de certaines personnes, mais gageons que cela ne concerne qu’une infime minorité de sociétés.

Pour l’instant, les observateurs peuvent constater une transformation digitale progressive des entreprises occidentales. En bref, il s’agit de ne plus se cantonner aux anciens modes de fonctionnement et de communication (physiques et papier), quoiqu’ils ne soient pas totalement exclus, mais de s’ouvrir de plus en plus au tout-numérique. Là comme ailleurs, les premiers arrivés sont généralement les mieux servis, mais on a bien raison de dire qu’il n’est jamais trop tard.

Google estimait qu’en 2015 une entreprise française sur deux n’avait encore aucune stratégie digitale. En 2016, il n’y en avait plus que 40 % si l’on en croit CSC France et son Baromètre de la transformation digitale. Alors que l’année 2019 se profile, il serait inconcevable de rester sur le carreau.

Mais la transformation digitale n’est jamais terminée…

On n’arrête pas le progrès. Des outils sans cesse nouveaux apparaissent, les technologies se perfectionnent, des fonctionnalités inédites se font jour. Avoir fixé une stratégie digitale il y a quelque temps ne suffit pas à s’imposer sur un marché où une concurrence acharnée fait rage. Une fois que vous aurez pris le train de la transformation digitale, vous n’aurez jamais fini de vous transformer. Mais l’avantage est que cela se traduira aussi dans votre croissance et votre chiffre d’affaires.

Le principe de base est assez simple. Il consiste à repérer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, à la fois chez soi et chez les autres (qu’il s’agisse de concurrents ou d’entreprises évoluant dans des segments économiques totalement différents). Cela permet de rester à la page mais ne suffira pas pour devenir leader sur un marché. L’obtention puis le maintien d’une position dominante nécessitent de pressentir les tendances numériques, voire de les influencer. Et là c’est tout l’enjeu de certains métiers de plus en plus présents dans les start-up comme dans les grands groupes (qui absorbent souvent ces premières, quand ils ne leur laissent pas la place).

C’est aujourd’hui une opportunité de carrière particulièrement favorable. La formation à la transformation digitale sera humainement le nerf de la guerre dans la direction des entreprises. Les profils compétents en la matière s’arrachent d’ailleurs déjà dans tout ce qui est marketing et stratégie, car d’ici peu 100 % des entreprises françaises auront bel et bien une stratégie digitale et conscience de devoir s’adapter sans arrêt. La palme reviendra donc aux plus réactives, et donc aux mieux dirigées/conseillées !


Devenez acteur de la transformation des entreprises en rejoignant le Mastère Spécialisé ® Transformation Digitale, Marketing & Stratégie de emlyon business school. Pour candidater, rendez-vous ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.