habillage
premium1
premium1
Un jeune homme avec un appareil photo dans les mains
© Nicole Geri via Unsplash

La créativité des influenceurs pour capter une nouvelle audience

Reech
Le 11 sept. 2019

Pensées comme de la publicité traditionnelle, les campagnes d’influence sont souvent intégrées dans le mix media des annonceurs. Elles se réfèrent à des codes bien précis, qu’il est nécessaire de comprendre pour engager son audience.

Depuis plus de 35 ans, au début de l’été, la FNCF (Fédération Nationale des Cinémas Français) organise la Fête du Cinéma, une célébration de 4 jours pendant lesquels les séances sont toutes au tarif unique de 4€. L’objectif étant de toucher un public susceptible de se détourner du cinéma face à la concurrence des plateformes de SVOD.

L’influence, pour accroître sa visibilité

Avec une utilisation importante des réseaux sociaux et des adblockers, les influenceurs sont vite apparus comme une évidence pour s’adresser aux 15 - 24 ans.

Mais comment démarquer la Fête du Cinéma et faire face à la diversité de l’offre, grâce à l’influence marketing ?

C’est pour répondre à cette question que la FNCF et son agence Premium SE ont fait appel à Reech, brand tech spécialiste de l’influence, pour concevoir et déployer la campagne d’influence de l’événement.

Générer de l’engagement et développer la communauté

À l’heure où 75% des partenariats concernent des placements produits, il est essentiel de considérer les influenceurs pour leur créativité. C'est en partageant des contenus qui génèrent de l’engagement qu'ils développent leur communauté.

Un influenceur possède son propre ton, son propre vocabulaire et sa propre patte créative. Il est donc essentiel de laisser cette créativité s’exprimer pour que sa communauté puisse se reconnaître dans ses contenus.

Se référer à un socle culturel commun

La stratégie de Reech fut de s’appuyer sur les références et la culture commune que possèdent les influenceurs avec leur communauté.

Ainsi, chaque influenceur a eu carte blanche pour illustrer, à sa façon, une scène d’un film qu’il considère comme culte.

L’adhésion des communautés fut totale comme en témoigne la vidéo de Sherazade. Vidéo qui a été likée par plus de 30 000 personnes en l’espace de 24h, soit un taux d’engagement de 28%*.

Impliquer sa communauté en engageant une conversation

Ensuite, les influenceurs ont pris une seconde fois la parole sur Instagram pour questionner leurs communautés sur leurs goûts cinématographiques. Un format qui a permis à la Fête du Cinéma d'être reconnue comme un événement majeur du paysage culturel Français.

Ainsi, au global, ce sont plus de 2,4 millions de personnes qui ont été touchées par les contenus produits par les 12 influenceurs.

Lisa Papz, Tristan Lopin, SparkDise ou encore Sherazade Smh et leurs camarades ont obtenu un taux d’engagement de 16%*.

La liberté de ton et la maîtrise des mécaniques social média se sont donc révélées très efficaces : engagement sur les réseaux et engouement dans les salles ! Cette année 3,4 millions de spectateurs ont participé à la Fête du Cinéma, soit 28% de plus qu’en 2018. Le meilleur résultat depuis 6 ans.

*Données extraites de la technologie Reech.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.