1. Accueil
  2. Vie des media
  3. Media medium
  4. Wired propose une parade aux adblockers

Wired propose une parade aux adblockers

Wired propose une parade aux adblockers
Introduction
Beaucoup d’internautes utilisent des adblockers pour bloquer les publicités. Les médias ne le voient pas d’un bon œil et certains décident de contre attaquer.

Le magazine Wired, un participant de ce mouvement de rébellion, après une étude, constate que 20% de ses lecteurs utilisent des adblockers, des logiciels qui bloquent l’apparition de publicités. Pour pallier cette perte de revenue, le magazine décide de faire payer ses lecteurs qui bloquent les publicités.

Début février Wired a prévenu ses lecteurs que leur accès au site serait limité s’ils supprimaient les publicités. Pour passer outre cette disposition, deux possibilités : soit  déprogrammer Wired des logiciels adblockers, pour que les publicités du site s’affichent, soit souscrire à la version sans pubs pour 1$ par semaine. La rédaction de Wired s’est adressée aux lecteurs dans une lettre : « Nous savons que beaucoup d’internautes optent pour un adblocker car ils permettent une navigation beaucoup plus fluide et sécurisée. Ainsi nous proposons désormais une version free de toutes publicités, un moyen de combiner tous ces avantages ».

La pub étant la principale source de rémunération des médias en lignes, certains sont consternés par le nombre croissant d’utilisateurs d’adblockers. Le magazine GQ du groupe Condé Nast a d’ailleurs averti ses lecteurs que les adblockers n’étaient pas les bienvenus sur leur site et qu’il existait une version payante, sans pub.