1. Accueil
  2. Vie des media
  3. Media medium
  4. Un pas de plus vers La Relève Française avec Les Echos

Un pas de plus vers La Relève Française avec Les Echos

Un pas de plus vers La Relève Française avec Les Echos
Introduction
Dimanche dernier, Les Echos recevait 200 influenceurs pour rédiger le numéro du lundi 21, baptisé La Relève, en mélangeant PDG de grands groupes, startupeurs, scientifiques, politiciens, présidents d’agence de communication....

Très vite dans la matinée la très polémique Myriam El Khomri prend le micro pour annoncer l’angle de son papier. Porteuse d’un projet de loi qui divise les générations, elle donne le ton, car la résolution de cette fracture est un thème central pour cette édition de La Relève placée cette année sous le signe des « défricheurs ».

 

L’événement se veut un moyen de recréer du lien dans un tissu économique où « le dialogue est rompu. Les startups ne parlent qu’entre-elles tout comme les grands groupes ne parlent qu’entres eux » explique Jacques-Antoine Granjon, Président fondateur de Vente-privée.com. Pour Oussama Amar, président fondateur de The Family « quand on dit que le dialogue est rompu, c’est sous-entendre qu’un jour il a eu lieu. C’est un mythe. Il y a une fracture générationnelle, qu’on le veuille ou non. Il faut que les deux générations exposent leurs solutions et que le peuple vote. Lorsque l’on regarde ce qui se passe entre les taxis et Über, il ne faut pas oublier que ce sont les Français qui ont voté pour Uber en adoptant tout de suite le service». Un devoir démocratique qui pourrait donc redistribuer les cartes du jeu dans une France où les politiques peinent à se renouveler et laisser la place comme le souligne Léa Salamé : « Pourquoi est-ce que la France est un des derniers pays où la relève politique ne marche pas ? Pourquoi une personnalité américaine comme Marco Rubio a annoncé cette semaine son retrait de la vie politique ? Idem en Grande Bretagne où Ed Miliband, défait, a annoncé son retrait de la vie politique. Pourquoi en France, ce sont toujours les mêmes, tout le temps ? ». Entre la théorie du « laisser place », celle de la reconnexion par le dialogue et la nécessité de recréer des confrontations, les pistes pour enclencher la relève fusent et ne laissent personnes insensibles.

 

Une initiative qui nous interroge sur le nouveau rôle des médias. Ne sont-ils pas amenés à devenir les nouveaux lieux de débats en mixant encore plus fortement les profils au sein d’une agora ? Et, à l’image du média De Correspondent, les journalistes ne sont-ils amenés à devenir des leaders et animateurs de conversations avec leurs audiences ? La marche est route…

 

Pour accéder aux contenus rédigés pendant cette journée c’est ici

Ajouter votre commentaire