1. Accueil
  2. Vie des media
  3. Media medium
  4. M6 ressuscite le service militaire

M6 ressuscite le service militaire

M6 ressuscite le service militaire
Introduction
M6 nous a habitués à être pionnier dans l’univers de la télé-réalité. Maman du Loft, la chaîne nous propose depuis hier un concept inédit. Baptisée « Garde à vous », l’émission emmène 19 jeunes garçons faire leur service militaire, à la façon de leurs aînés.

Il y a 20 ans, Jacques Chirac annonçait la supression du service militaire. Cet anniversaire couplé à une année 2015 particulièrement compliquée en termes de sécurité donne le point de départ de Garde à vous, la nouvelle télé-réalité de M6. Sous le commandement du « Patron Marius », 19 jeunes garçons âgés de 18 à 27 ans revivent le service militaire tel qu’il était imposé aux Français.

Difficile d’imaginer qu’un tel programme, vantant les mérites de l’armée, aurait pu voir le jour il y a encore quelques années. Pourtant, selon un sondage réalisé par l’Ifop en janvier 2015, 80% des Français seraient favorables à la création d’un nouveau service national. Si cette adhésion varie selon les générations, on peut penser que les événements tragiques de l’an passé ont contribué à redorer le blason de l’armée. Loin d’être présentés comme des brutes sanguinaires répondant à des ordres bêtes et méchants, les militaires ont été les héros de 2015, les figures sociales incarnant le renouveau d’une solidarité et d’un esprit collectif.

L’aspect social et collectif fait d’ailleurs partie des principales raisons qui motiveraient les Français à voir une reprise du service national. Les sondés pensent en effet que cela permettrait de « disposer d’outils d’intégration puissants, recréer un brassage social de la population qui n’existe plus, transmettre des valeurs républicaines aux jeunes générations et renforcer la sécurité et la cohésion sociale ».

Le « patron Marius », figure phare de l’émission et ancien commando marine, explique ainsi que le service militaire pourrait tout à fait répondre aux attentes des jeunes d’aujourd’hui. « Cela permettrait de les couper un petit peu du monde virtuel dans lequel ils vivent parfois ainsi que des réseaux sociaux qui les empêchent de toucher la réalité du doigt. (…) Je pense que le service militaire était nécessaire sur le plan de la construction individuelle et de l’acquisition d’un esprit collectif, et je pense qu’il pourrait encore l’être ». Parmi les valeurs qu’il a essayé d’inculquer aux jeunes recrues, il insiste sur la « respiration collective » du groupe.

De son côté, le capitaine du Fort, Dominique Cortiula, estime que certains jeunes « baignent dans les technologies de pointe où tout semble possible ». Ils regrettent qu’ils « flirtent trop avec le virtuel et son petit frère : l’isolement ». Il confie espérer que les recrues gardent de l’expérience « le respect de l’autre, malgré la différence, et acceptent la complémentarité ».

Tenez-vous le pour dit : l’armée n’est plus diabolisée. Rendez-vous à la fin de l’expérience…

 

Ajouter votre commentaire