1. Accueil
  2. Vie des media
  3. Media medium
  4. Les médias sur Facebook Live
  5. avec ExterionMedia

Les médias sur Facebook Live

Les médias sur Facebook Live
Introduction
Les programmes misent sur Facebook Live. Pourquoi ? Pour quels contenus ? Après avoir détrôné YouTube en nombre de vidéos vues, Facebook entend bien asseoir sa suprématie sur le live.

Depuis le lancement de Facebook live, le réseau social favorise l’apparition dans le fil d’actualité des vidéos en direct au détriment des vidéos « froides », vantant également un engagement plus grand puisque le temps passé sur une vidéo en direct sur Facebook serait trois fois supérieur aux autres contenus vidéos. Vous êtes un média ? Vous souhaitez être encore présent dans le fil de vos utilisateurs ? Le live s’impose comme une obligation…

Obligation très vite suivie par certains médias.

Pour exemple, hier, la chaîne E ! Entertainment a annoncé que son show « Live From E ! » serait désormais diffusé en direct sur Facebook. L’émission compte pas moins de 9 millions de fans.

BBC News, précurseur dans l’utilisation des nouvelles formes d’informations réalisait un Facebook live en direct de Bruxelles pour couvrir les attentats du 22 mars. A 17h, 30 minutes après sa diffusion, la vidéo comptait 219 000 vues.  

 

We’re live at Brussels airport – the scene of one of the attacks that has killed at least 31 people. Our correspondent Gavin Lee is here with the latest. He’ll try to answer your questions.

Posté par BBC News sur mardi 22 mars 2016

 

Dan Rose, vice president des partenariats chez Facebook confiait au magazine Variety que certains contenus en direct pourraient devenir payants, tout en confirmant que Facebook est en discussion avec la NFL pour diffuser certains matchs via Facebook Live. 

 

En remontant les contenus publiés entre août 2015 et mars 2016 sur Facebook Live, on se rend compte que les mécanismes et les contenus publiés restent les mêmes depuis la sortie de Google Hangout : coulisses, sessions de questions – réponses entre une star et ses fans, couvertures en direct des événements, intégrations des questions des audiences…

Des « me too » technologiques qui font appels à des « me too » en termes de contenus. A tel point que l’on en vient à s’interroger, à offre (quasi) équivalente (Periscope, Younow, le jeune retraité Merkaat…), ce qui fera la différence entre une plateforme et une autre si ce n’est son audience prééxistante. Quand chacun de ces médias s’était lancé avec une spécificité qui faisait son atout (les 140 caractères de Twitter, la dimension « proche » et « engageante » de Facebook, la photo d’Instagram…), les offres s’égalisent et recréent la même bataille d’audience que les médias historiques… et à ce jeu Facebook a gagné d’avance. 

 

Pour découvrir les meilleurs cas Facebook Live, c’est ici