1. Accueil
  2. Vie des media
  3. Media medium
  4. Le documentaire qui piège les complotistes

Le documentaire qui piège les complotistes

Le documentaire qui piège les complotistes
Introduction
« Les Etats-Unis ont créé le virus du SIDA pour contrer la révolution castriste à Cuba dans les années 60 ». C’est le point de départ de Conspi Hunter, un documentaire qui dénonce les théories « conspirationnistes »… en créant la sienne.

Les récents attentats de Paris ont eu pour conséquence directe un millefeuille de théories conspirationnistes. Le phénomène n’est pas neuf mais il s’est accéléré avec le digital, comme confiait le sociologue Gérald Bronner dans une interview au Figaro : « avant, les thèses se développaient lentement dans l’espace social et n’étaient partagées que par le bouche à oreille. Le temps de diffusion était beaucoup plus élevé, il y avait une sélection des histoires qui se faisait naturellement. Aujourd’hui, n’importe quel petit phénomène suscite potentiellement des théories du complot ».  Premières victimes : les plus jeunes dont la consommation d’informations se fait principalement sur le web.

 

Pour sensibiliser à ce phénomène, l’équipe du documentaire Conspi Hunter a lancé une fausse rumeur sur le web : « Les Etats-Unis ont créé le virus du SIDA pour contrer la révolution castriste à Cuba dans les années 60 ».  Pour ce faire, les équipes ont joué sur les codes du web en lançant un clip « fake » qui a été vu plus de 10 000 fois sur YouTube en 3 semaines, partagé plus de 1 000 fois sur Facebook, et repris par deux des plus grands sites de la complosphère francophone, « Réseau International » et « Wikistrike ».

 

 

Pour Lydia Kali CEO de #Edith Paris, société distributrice de ce documentaire à l’international,  « ce message est fort et nécessaire, d’utilité publique même. D’ailleurs les principaux diffuseurs publics francophones programmeront CONSPI HUNTER en prime time, dans les prochaines semaines : RTBF en Belgique, RTS en Suisse, Radio Canada. Notre priorité était évidemment les marchés francophones, mais nous sommes en discussion avec un producteur américain pour adapter le concept et la mécanique de CONSPI HUNTER sur les sites anglo-saxons. » Car le conspirationnisme n’est pas un phénomène franco-français, loin de là. Pour Thomas Huchon, le réalisateur du film, il est important que ce film soit vu partout : « Le conspirationnisme est un phénomène mondial. Pour le contrer, il fallait donc dépasser les frontières françaises. C’est désormais chose faite. »

 

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur les phénomènes complotistes et leurs implications, on recommande l’excellent #DATAGUEULE sur le sujet.

 

 

Pour visionner le documentaire de 44 minutes produit par le nouveau site de media en ligne spicee.com c’est ici.

Ajouter votre commentaire