1. Accueil
  2. Vie des media
  3. Cross canal
  4. La Place Media, le bilan

La Place Media, le bilan

La Place Media, le bilan
Introduction
La Place Media vient de fêter sa première bougie. Fabien Magalon son directeur général, dresse le bilan de cette première année et les perspectives sur le mobile.

 

La Place Media commercialise, en exclusivité, aux enchères et en temps réel, l’audience digitale qualifiée des sites media d’Amaury Médias, FigaroMedias, Lagardère Publicité, TF1 Publicité et France Télévisions Publicité et de leurs partenaires : les Groupes Marie Claire, 20minutes, aufeminin.com, Boursorama, La Dépêche du midi, Metro News, Doctissimo, Sud-Ouest et La Voix. Plus de 30 nouveaux sites partenaires, appartenant aux groupes Radio France, TMC, NT1, France 24, TV5, La Provence, Nice Matin, Centre France et Figaro Classifieds ont rejoint l’adexchange.

 

 

La Place Media fête son premier anniversaire, quel bilan faites-vous de cette première année ?

Fabien Magalon: La première année a été consacrée au développement d’offres innovantes et à fortes valeurs ajoutées sur notre solution Adexchange Premium Web (Contexte, Format Impact, Visibilité, Data).

Le développement des nouvelles offres commerciales (Contexte, Data et Impact) a permis de tirer les CPM vers le haut : +36% pour les positions haut de page en un semestre.

Il y a 12 mois la part du CA réalisée au-dessus de 2€ CPM était négligeable, il y a 3 mois elle était de 5% et aujourd’hui elle est de 20%. Les résultats de notre activité sont en ligne avec nos ambitions.

La Place Media avec 150 éditeurs partenaires, 30 M de VU et 4,5 milliards d’impressions chaque mois est aujourd’hui une alternative média, premium et puissante.

 

Comment les annonceurs appréhendent-ils l’arrivée des Ad-Exchanges ?

Fabien Magalon: La demande s’est diversifiée et intensifiée au cours des 12 derniers mois : plus de 80% des annonceurs du top 100 pluri-média ont investi sur La Place Media depuis le début de l’année 2013.

Les annonceurs sont aujourd’hui assurés d’obtenir des supports de diffusions de qualité sur les Adexchanges, grâce notamment au bond en avant qualitatif qu’a proposé La Place Media à son lancement. Il me semble que les Adexchanges sont aujourd’hui largement adoptés par les annonceurs et leurs conseils.

Le sujet de la conformité des adexchanges avec la loi sapin est en train d’être étudié par le gouvernement, comme l’a annoncé Mme Filippetti lors des rencontres de l’Udecam en début de mois. C’est une bonne nouvelle, cette initiative structurante va participer au développement du marché en proposant un cadre dans lequel l’ensemble des acteurs seront en totale confiance.

 

Quelles sont les perspectives, sur le mobile notamment ?

Fabien Magalon: L’usage du mobile est en explosion : 31% des audiences sont aujourd’hui générés depuis un support mobile.

Malheureusement le support demeure sous-investi puisque seulement 6% des investissements digitaux lui sont consacrés au premier semestre 2013, alors que ces investissements sont de 8% en Italie, 14% aux US et 17% au UK. Le potentiel de développement est important.

Lors du lancement de notre Adexchange Mobile en bêta au cours du premier Semestre 2013, nous avons observé une attente forte chez les annonceurs et leurs conseils, autour d’une offre structurée, accessible de manière programmatique et qualitative.

Nous avons également constaté que le marché Mobile nécessite des compétences spécialisées et avons depuis recruté Vincent Tessier, pour s’occuper du développement commercial de notre Adexchange Mobile Premium. Nous avons la conviction que l’offre d’Adexchange Mobile Premium de La Place Media participera à la libération du potentiel de ce marché.

 

 



Ajouter votre commentaire