dents

Dent connectée : enfin un moyen de tenir son régime

Le 30 mars 2018

Une micro-puce collée sur une dent permet de calculer le taux de sucre, de sel ou d’alcool ingéré. L’outil idéal pour savoir comment garder la ligne.

Faire des écarts sur son régime alimentaire n’est finalement qu’un arrangement avec sa conscience. Mais avec l'apparition de nouveaux capteurs connectés, il n'est plus possible de se mentir à soi-même : sel, sucre, gras, alcool... Un mini détecteur de santé, directement collé sur une dent, collecte l'ensemble de ces données puis le transmet à une application.

Outre sa fonction culpabilisante, cet objet biomédical pourrait aider à surveiller son hygiène buccodentaire et permettre aux personnes atteintes de diabète de mieux surveiller leur glycémie en temps réel.

La puce (de 2 mm sur 2 mm) est un concentré d’informatique et de biologie. Elle contient non seulement des capteurs électroniques capables d’émettre des informations mais également des enzymes dont la tâche est de réagir à plusieurs molécules spécifiques. Elles vont ainsi détecter la présence de certaines caractéristiques alimentaires fortes (le sel, l’eau, le sucre…) et les quantifier.

La puce s’avère moins intrusive que d’autres dispositifs connectés malgré un design qui reste à désirer et confère à celui qui la porte des airs de cyborg...

Pour le moment, cette innovation n’est pas en mesure de quantifier réellement le nombre de calories absorbées par son porteur. Il traque les typologies d’aliments de manière nette mais ne sait pas estimer si le fait de reprendre une part de fondant au chocolat dépasse le raisonnable. Mais ce type d’amélioration devrait rapidement être développé estime Fiorenzo G. Omenetto, en charge du projet. Il précise : « ce type de fonctionnalité est loin d’être impossible à réaliser. Nous sommes clairement sur une proposition qui pourrait être développée rapidement ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour