1. Accueil
  2. Tech à suivre
  3. Portraits de startups
  4. Les abribus connectés arrivent à Paris

Les abribus connectés arrivent à Paris

Les abribus connectés arrivent à Paris
Introduction
Connectés, tactiles, et design futuriste : les nouveaux abribus dont s’est munie la ville de Paris ont tout pour séduire. Ou presque : il ne faudrait pas que toute cette modernité empêche les abribus… d’abriter.

La semaine dernière, Anne Hidalgo a inauguré le « premier abri voyageurs intelligent ». Sur le papier, c’est plutôt canon : « modernisés, élargis, accessibles à tous », ils incarnent le « mobilier urbain nouvelle génération » dont veut se doter Paris. Grosse nouveauté, les écrans intelligents proposent des applications ludiques, développées par des start-up à la suite d’un concours. Ils permettent aussi de trouver des informations sur les trajets, ou les horaires. Et pour être toujours connecté, ces nouveaux abris disposent de prises qui permettent de recharger les téléphones portables.

Et pourtant, ils ne font pas l’unanimité. La vitre du fond, qui a été enlevée pour permettre un meilleur accès aux personnes à mobilité réduite, arrive avec son lot de désagréments : vent et pluie s’y engouffrent.  

Du côté des internautes, on reproche à ces abribus d’être « anti-SDF ». Les accoudoirs et l’ouverture au vent seraient en fait pensés pour les empêcher de s’y installer pour dormir. JCDecaux s’est exprimé sur les critiques rencontrées et a assuré que l’espace ouvert des abris doit « permettre le passage des personnes à mobilité réduite, mais aussi des poussettes ou des valises » et que les bancs sont « à l’identique » et même « plus larges » que les anciens.

 


Attendre le bus devient ludique avec l’abri bus… par mairiedeparis

Ajouter votre commentaire