1. Accueil
  2. Tech à suivre
  3. Drôle de tech
  4. Et si le mur de Trump devenait une nation partagée ?

Et si le mur de Trump devenait une nation partagée ?

Et si le mur de Trump devenait une nation partagée ?
Introduction
Plutôt que de rager contre l’idée sordide du mur de Trump, des ingénieurs et des urbanistes des États-Unis et du Mexique rassemblés ont décidé de proposer une alternative résiliente.

Ensemble, sous le collectif MADE, ils ont imaginé une alternative qui, plutôt que deux creuser le fossé entre les deux pays, les réunirait dans un cercle vertueux autour de la nation OTRA, du nom du projet. Cette dernière serait, non pas scindé par un classique mur de briques ou de béton, mais traversée par un tunnel dédié à l’hyperloop : un coût de de 15 milliards de dollars – soit 6 milliards de dollars de moins que l’estimation faite pour le mur Trump. Plus de détails seront fournis sur l’hyperloop d’OTRA le 27 mars prochain. Cet espace servirait de poste frontalier ouvert, sans entrave et sans barrière, puisque fonctionnant, non plus sur la base de passeports classiques, mais à partir de reconnaissance faciale, vocale ou de l’iris. Une solution, selon le collectif, pour permettre aux citoyens nord-américains qui respectent la loi (Canada, Mexique et États-Unis) de traverser librement les frontières sans check-in intrusifs.

3

OTRA pourrait alors se revendiquer d’être une nation partagée, avec un gouvernement local indépendant et des représentants dans les assemblées législatives des deux pays. Le réseau hyperloop de la Nation Otra couvrirait 2 000 km et remplacerait les clôtures existantes. Il serait alimenté par des fermes solaires, entouré de parcs bi-nationaux. Un nombre égal de travailleurs mexicains et américains serait utilisé pour construire le système hyperloop et constituerait ensuite le personnel une fois le projet opérationnel. Le territoire serait animé par une volonté commune et significative entre les deux pays de protéger les ressources naturelles et les habitats partagés.
«Our nation is built on openness, sharing and dignity. », précise le site dédié.

2

« Le 19ème siècle a vu naître les frontières ; le 20ème siècle, les murs ;  le prochain va inciter les nations à créer des communautés basées sur des principes communs de résilience économique, d’indépendance énergétique, et d’une société fondée sur la confiance. », précise le site dédié. « Les services de partage seront les bienvenus, comme Lyft, Airbnb, VRBO et d’autres ; néanmoins, les entreprises qui cherchent à minimiser l’emploi humain avec des véhicules autonomes et des technologies drone seront interdites sur le territoire. »

2

Vous voulez faire partie de la notion Otra ? Suivez ce lien : www.otranation.com.

5

Ajouter votre commentaire