1. Accueil
  2. Réflexion
  3. Tribune d'expert
  4. Quand les hôpitaux s’essaient au brand journalism…

Quand les hôpitaux s’essaient au brand journalism…

Quand les hôpitaux s’essaient au brand journalism…
Introduction
Les marques ne sont pas les seules à explorer les bénéfices du brand content et du brand journalism. Ainsi, aux Etats-Unis, un nombre croissant de cliniques et hôpitaux proposent leur propre média en ligne. Par Aurélie Charpentier.

Le Shepherd Center, hôpital d’Atlanta spécialisé dans les problèmes de lésions de la moelle épinière et de lésions cérébrales, avait ainsi été récompensé en 2012 lors des « PR Daily Awards » dans la catégorie Best Content Marketing/Brand Journalism, pour ses supports web dédiés au contenu éditorial (un magazine en ligne, une web TV…).  

 

Et ce n’est pas qu’un cas isolé ! Bien au contraire. L’hôpital Swedish Covenant de Chicago dispose également d’un média en ligne, baptisé « Well Community », autour de la santé, de la nutrition, de la médecine ou encore des styles de vie et du sport. Le service de santé Advocate Health Care (à Chicago également) publie quant à lui un minimum de cinq nouveaux articles chaque jour sur son site dédié Health enews

 

Bénéficier de la caution de spécialistes de la santé

 

Dernier exemple en date : le Health Hub de la Cleveland Clinic. Ce Hub fourmille d’articles, principalement rédigés par des journalistes et des experts de la santé, autour de problématiques ciblées : les os, les muscles, le cerveau, le cœur, les poumons, le cancer, les allergies… Au programme : comment faire du sport après 50 ans sans nuire à sa santé ; trucs et astuces pour se sentir bien au bureau ; idées de recettes légères ; comment vivre avec la maladie de Crohn ; pourquoi il n’est pas trop tard pour arrêter de fumer ; comment soulager la sinusite… Autant de sujets (des plus légers aux plus sensibles) et de questions qui intéressent les patients. Habitués à rechercher des informations santé sur la toile, n’est-il d’ailleurs pas préférable que les patients trouvent la réponse à leur question sur le site d’un hôpital, bénéficiant de la caution des professionnels de la santé, plutôt que sur des forums ?

 

En délivrant du contenu de qualité, la clinique, pour sa part, améliore son image vis-à-vis des internautes, en humanisant l’univers de la santé et en entretenant des liens directs et étroits avec ses patients. Elle améliore également sa notoriété vis-à-vis des médias, en créant un réflexe lorsque ceux-ci cherchent à interviewer des spécialistes de la santé… et en devenant une source d’inspiration.

 

Aurélie Charpentier 

Aurélie est directrice associée de l’agence ADC


Ajouter votre commentaire