1. Accueil
  2. Réflexion
  3. Tribune d'expert
  4. Offf Festival: ce qu’il faut retenir

Offf Festival: ce qu’il faut retenir

Offf Festival: ce qu’il faut retenir
Introduction
Direction Barcelone avec Romain Renaud, directeur de création d'Emakina.FR, qui a fait le déplacement à l'occasion du OFFF 2013, le festival d'art digital qui explore les dernières tendances de la création.

S’il y avait 3 choses essentielles à retenir de ces quelques jours passés au nouveau musée du Design de Barcelone , les voici : la passion, la folie et la prise de risque.

 

La passion ; premièrement celle de Hector Ayuso (Fondateur du festival www.hectorayuso.me) qui depuis plus de dix ans nous offre une programmation toujours aussi impressionnante, et celle bien entendu des artistes venu partager leurs recherches, leurs explorations et leur savoir-faire.
« Sharing and working together will increase your knowledge » H.Ayuso

 

Si l’on parle de passion, il faut parler de James White (SignalNoise)

 

Visual artist, designer, conférencier talentueux et reconnu pour ses remakes d’affiches (celle du film Drive pour ne citer qu’elle). Son engagement au service du design lui vaut ainsi une reconnaissance auprès des plus grandes marques (Nike, Toyota, Google…).

 

 

La folie ; celle de David O’reilly, animateur 3D ultra talentueux affligé d’une liste de récompenses impressionnantes, nous a prouvé qu’il fallait accepté « les accidents » (bugs, affichage aléatoire etc…) lorsque l’on crée, ils font parti intégrante de l’exploration nécessaire à tout engagement créatif et ouvre de nouvelles perspectives pour qui sait s’en servir. Genius.

RGB XYZ (2007) from David OReilly on Vimeo.

La prise de risque ; commune à tous les artistes et agences créatives présents sur cette édition. La création est un processus fait de réflexion, de « mise en danger »permanent qui permet de donner vie aux idées les plus audacieuses, aux réalisations les plus WTF !

 

 

Jessica Walsh du studio www.sagmeisterwalsh.com et un modèle de collaboration et d’engagement sur cette voie du risque, chaque nouveau client, projet personnel, donne lieu à des expériences nouvelles, à des réalisations de référence.
Pas de conclusion mais simplement des certitudes sur le fait que la création digitale est bien présente, plus que jamais et qu’avec autant de passion, on ne demande qu’à y revenir ! Let’s be creative !
This is the offf.

Romain Renaud

emakinaofffbarcelona.tumblr.com