1. Accueil
  2. Réflexion
  3. Tribune d'expert
  4. I.A., big data, conquête spatiale et nénuphars…

I.A., big data, conquête spatiale et nénuphars…

I.A., big data, conquête spatiale et nénuphars…
Introduction

L’ADN est très heureux d’accueillir à partir de cette semaine la tribune hebdomadaire de Michel Lévy-Provençal, fondateur de TEDxParis, L’Échappée Volée et Brightness.

Nous vivons des temps exceptionnels ! Une période de transition comparable à celle que nos ancêtres préhistoriques ont vécu entre la disparition d’Homo Erectus et l’apparition d’Homo Sapiens. A la grande différence que cette période dura 300 000 ans et que la nôtre durera un demi siècle tout au plus !

Cette semaine, le cofondateur de DeepMind annonçait lors d’une conférence, qu’il prévoyait l’apparition d’une superintelligence dans le garage d’un jeune développeur d’ici une cinquantaine d’années.

Pourtant aujourd’hui, ces intelligences, dont on nous vante les performances, restent limitées. Elles apparaissent ça ou là au quotidien pour remplacer lentement l’Homme là où il n’a plus de grande valeur ajoutée. Dernier exemple en date, l’Homme sera-t-il encore nécessaire à la rédaction de tribunes comme celle-ci ? A en croire Benoit Raphael et son projet Flint, peut-être pas !

Même ce qui nous parait encore radicalement ancré dans le passé et dépassé par la transformation numérique s’avère au contraire bien plus moderne qu’on ne le croit. Saviez-vous, par exemple, que la campagne de Donald Trump, a été exemplaire en la matière ? On apprenait la semaine passée combien les équipes du nouveau président américain ont utilisé le Big Data et les derniers outils de profilage sociaux pour gagner l’élection.

Cette accélération, dite “exponentielle”, prend des formes étonnantes ! Ainsi, saviez-vous que la majorité du trafic sur Internet l’année passée était générée par des robots  ? Ou encore que sur la seule année 2017, SpaceX enverra dans l’espace autant de fusées que pendant la période 2010-2016 ?

L’exponentielle a la particularité d’être mal appréhendée par notre intuition humaine. Petit exercice : imaginez qu’un nénuphar double de taille chaque jour. S’il lui faut 50 jours pour recouvrir la moitié de la superficie d’un bassin, combien de jours lui faut-il pour recouvrir la totalité de ce bassin ? L’erreur classique consiste à raisonner de façon linéaire et considérer qu’il lui faut 50 jours de plus. C’est l’erreur commise en 1980 par les consultants de McKinsey quand les dirigeants d’AT&T leur ont demandé de prévoir le marché du mobile américain à l’horizon de l’an 2000. La prévision d’AT&T était d’1 million d’abonnés. Nous savons aujourd’hui que le marché pesait 100 millions d’abonnés à l’aube du 21e siècle.

Aujourd’hui McKinsey, fait probablement la même erreur dans sa prévision de croissance de l’automatisation. Le cabinet de conseil prévoit une croissance linéaire d’ici à 2065 !…

Et pour ceux qui se poseraient encore la question, au cas, le nénuphar recouvrant la moitié du bassin et doublant de taille chaque jour, n’aura besoin que d’un jour supplémentaire pour le recouvrir totalement…

A la semaine prochaine !


Michel Lévy-Provençal

Fondateur de TEDxParis, L’Échappée Volée et Brightness.

Ajouter votre commentaire