1. Accueil
  2. Réflexion
  3. Etude Marketing
  4. Stratégie mobile et grandes marques

Stratégie mobile et grandes marques

Stratégie mobile et grandes marques
Introduction
Activis et BVA Limelight dévoilent les enjeux et les performances sur mobile de plus de 100 grandes marque.

Pour cette étude, 103 marques différentes ont été interrogées (pour 110 répondants), représentant divers secteurs d’activité (Industrie et services, Commerce et distribution, Culture, Médias, communication, Grande consommation, Tourisme, Hôtellerie, Banque et assurance, Services publics, associations). 

 

64% des répondants accordent une grande importance au marketing mobile dans la stratégie digitale.

54% affirment avoir fait évoluer leur stratégie de contenu sur mobile pour mieux répondre aux besoins des mobinautes, illustrant une compréhension de la réalité des usages en mouvement. Cela correspond à une modification de l’ergonomie, du design et des formats, mais aussi des contenus qui deviennent plus spécifiques ou plus visuels, notamment avec l’utilisation de la vidéo. 

 

Parmi les solutions techniques dites « mobile friendly » adoptées, on retrouve en majorité le site en responsive design (77%), puis l’application (34%). Seulement 22% parlent d’un site mobile dédié, et 8% de dynamique serving… 

 

Parmi les leviers d’acquisition sur lesquels ont été mis en place une stratégie mobile, le SEO domine (56%), suivi du SEA (35%) et du Display (33%). En quatrième position, on retrouve la publicité vidéo (20%) puis l’optimisation de la conversion (14%). 

 

82% des répondants n‘évaluent pas l’impact du mobile sur les ventes offline, et ceux qui le font n’utilisent pas d’outil unique. Encore du chemin à parcourir !

 

Parmi les difficultés rencontrées lors de la mise en oeuvre de la stratégie mobile, les répondants évoquent l’évolution de la technologie, l’organisation interne, le ROI et le manque d’expérience comme principaux freins. Viennent ensuite la difficulté de trouver des prestataires de qualité, la complexité des dispositifs publicitaires sur mobile et les problèmes techniques ou l’absence de stratégie. 

 

Les principaux enjeux du mobile en 2016 seront le développement de la relation et de l’expérience client (31%), la création d’un environnement adapté aux nouveaux usages (28%) et l’optimisation du taux de conversion (19%). Des priorités qui varient toutefois selon la typologie des interlocuteurs : les décisionnaires sont plus orientés sur le développement de la relation clients et l’optimisation de la conversion quand les responsables opérationnels sont plutôt tournés sur lun environnement plus adapté et la cohérence cross-devices. 

 

En conclusion, le marketing doit se réadapter. Sur mobile il faudra pouvoir faire la différence, avoir une communication efficace et cohérente, et savoir mesurer le retour sur investissement. 


source illustration