1. Accueil
  2. Réflexion
  3. Etude Marketing
  4. Les Français accros aux smartphones

Les Français accros aux smartphones

Les Français accros aux smartphones
Introduction
La France serait accro au smartphone avec plus de 900 millions de consultations par jour selon l’Observatoire Deloitte. Il est devenu un outil indispensable du quotidien.

Deloitte publie les résultats de son observatoire dédié aux comportements des Français vis-à-vis de leurs appareils mobiles et qui s’intéresse notamment à la place du smartphone et des objets connectés dans leur quotidien, aux facteurs de choix d’un opérateur, au marché d’occasion des smartphones, à la 4G, au m-paiement et à l’avènement des « short time videos ».

Vingt ans après le lancement des premiers smartphones, les Français consultent leur téléphone près de 900 millions de fois par jour. 70% des Français possèdent un smartphone et 53% une tablette. Ils sont 34% à accéder quotidiennement à la fois à un smartphone, à un ordinateur et à une tablette. 59 % d’entre eux consultent leur smartphone dans l’heure suivant leur réveil, et leur premier réflexe lors de cette prise en main reste un usage classique de consultation de messages (39%) et d’e-mails (18%).

Cette intensité dans l’usage du smartphone se confirme tout au long de la journée, notamment pour les publics jeunes. En effet, 38 % des Français consultent en moyenne 10 fois leur smartphone dans la journée et 28% jusqu’à 25 fois ; chez les 18-24 ans, près de la moitié d’entre eux utilisent jusqu’à 50 fois par jour leur smartphone.

Dans les foyers, le phénomène des objets connectés est encore naissant, même si les consoles de jeux et les télévisions connectées sont respectivement accessibles par 18 et 14 % des Français. La percée des montres intelligentes (2%) et traqueurs fitness (3%) reste encore faible au vu des efforts marketing, la pénétration étant beaucoup plus marquée chez les « early adopter » (15%).

L’engouement pour les objets connectés à la maison est présent mais ne donne pas lieu à de fortes intentions d’achat dans les 12 prochains mois. Ainsi, 8% des Français se disent susceptibles d’acheter une montre connectée dans les 12 prochains mois et 6 % un traqueur fitness. Les autres types d’appareils ne dépassent pas les 5 % d’intention d’achat. Le développement des objets connectés à domicile nécessite une prise de conscience de l’usage et des bénéfices associés pour dépasser l’effet « gadget ».

En France, plus de 20 millions de smartphones ont inondé le marché national en 2015. Une progression constante par rapport à 2014 (18,2 millions de smartphones sur 23,8 millions de téléphones vendus) et à 2013 (15,8 millions sur 23,6 millions). Le smartphone dispose de la durée de vie la plus courte des appareils connectés mais c’est aussi l’appareil pour lequel l’innovation est la plus marquante. Le renouvellement du parc mobile en France se déroule par vague régulière : 79% des renouvellements de mobiles ont été réalisés depuis 2013 (56% depuis 2014). Le développement de la 4G depuis 2012 a aussi favorisé l’accélération du renouvellement mobile sur les dernières années. Le renouvellement est encore un marché de « neuf » pour 90 % des Français. Cependant, un Français sur 10 est désormais un adepte du mobile d’occasion, les 18-24 ans sont les plus concernés avec 15% d’entre eux qui font le choix d’un smartphone de deuxième main. Ainsi, 31% des Français revendent leur ancien téléphone lors d’un renouvellement.

Les opérateurs restent le choix de confiance pour 59% des achats de téléphones en magasin et 43% en ligne. De même, l’abonnement mensuel est la norme pour 87% des Français, dont 48% avec téléphone et 39% sans.

La valse des opérateurs est toujours d’actualité avec 46% des détenteurs de téléphones qui ont déjà changé d’opérateur depuis 2012 avec un pic de 16% en 2014. 30% des détenteurs de téléphones n’ont, quant à eux, jamais changé d’opérateur. De plus, le coût de l’abonnement est toujours le levier prioritaire dans un marché qui a développé une guerre des prix sur les trois dernières années. En effet, 34% le mettent à la première place, largement devant la qualité du service (16%) ou du réseau (13% pour Internet, 6% pour la 4G).

Le phénomène 4G prend de l’ampleur, jusqu’à devenir le moyen privilégié pour se connecter à Internet depuis l’extérieur. Ainsi, 65% des Français en déplacement qui connectent leur téléphone à Internet n’utilisent que le réseau mobile haut débit, sans même chercher à le connecter au Wifi.

 

Retrouvez l’étude dans son intégralité 


(photo de Gilles Lambert)