1. Accueil
  2. Entreprises innovantes
  3. Green
  4. Sous les pavés, le PQ

Sous les pavés, le PQ

Signe indiquant une piste cyclable
Introduction
Les Pays-Bas ont inauguré la première piste cyclable rénovée à partir de papier toilette recyclé.

Un Européen moyen consomme 13 kilogrammes de papier toilette chaque année – dont on connaît le destin. Question écologie, on repassera. A moins que…

Nos voisins hollandais, jamais en reste quand il s’agit de proposer des initiatives au déclin de la planète, ont eu l’ingénieuse idée de récupérer tout ce papier pour le recycler et le détourner de son utilité première. Plusieurs entreprises se sont réunies afin de développer une technique, baptisée Cellvation®, permettant de récupérer 400 kg de cellulose, qui est « l’ingrédient » principal du papier toilette, par jour et ce directement depuis les égouts.

 

Une fois lavée et stérilisée, la cellulose est ensuite traitée afin d’obtenir un bio-composite ou d’autres produits qui peuvent être utilisés en tant qu’isolant thermique, biocarburant, filtre, papier, ou matériau de construction. Pour des raisons d’hygiène, il est interdit de l’utiliser dans des produits directement en contact avec le corps humain.

C’est pourquoi les équipes ont choisi de l’intégrer à une portion de piste cyclable reliant les villes de Leeuwarden et Stiens.

 

 

Pour l’instant, la quantité de cellulose récoltée ne permet pas que la technique soit déployée sur tout le territoire. Mais en utilisant la cellulose d’autres produits (comme les couche-culotte), il serait peut-être possible d’y parvenir. Et tant mieux, car d’autres villes, comme Amsterdam, ont montré un intérêt pour s’emparer de la technique : outre son aspect écologique, le projet a le mérite de rendre l’asphalte plus absorbant – et donc moins glissant en cas de pluie.

 

Ajouter votre commentaire