1. Accueil
  2. Nouveaux usages
  3. Signaux faibles
  4. Un ancien de Tesla lance sa propre voiture électrique

Un ancien de Tesla lance sa propre voiture électrique

Voiture électrique EMotion
Introduction
Henrik Fisker, un designer passé par Tesla, a dévoilé son propre véhicule électrique : l’EMotion.

« Des yeux de panthères ». C’est ainsi que le designer danois Henrik Fisker a qualifié l’avant de sa toute nouvelle voiture, l’EMotion. Révélée sur Twitter le 6 juin, l’image de cette berline sport annonce un nouveau concurrent sur le marché de l’automobile électrique. En premier lieu Tesla qui, ironie de l’histoire, avait embauché le businessman par le passé. L’EMotion peut rouler jusqu’à 643 kilomètres avec un seul « plein ». Surtout, son temps de recharge n’est que de 9 minutes pour un maximum de 160 kilomètres d’autonomie grâce à une technologie appelée UltraCharger. De quoi effrayer Tesla qui, certes, parvient à 270 kilomètres d’autonomie avec sa technologie Superchargeurs… mais en 30 minutes.

En 2007, Fisker a été embauché pour travailler sur le design de la Tesla Model S. L’année suivante, Tesla entamait une action en justice contre Henrik Fisker, l’accusant d’avoir signé le contrat uniquement dans le but d’accéder à des informations confidentielles. En effet, en 2012, le designer lançait un premier modèle de berline électrique, la Fisker Karma.

Après avoir obtenu le soutien du gouvernement fédéral, Fisker avait été dans l’incapacité de rembourser 139 des 192 millions de dollars empruntés auprès de l’administration Obama. S’ensuit une banqueroute en 2013, puis la reprise de l’entreprise par le groupe chinois Wanxiang.

Henrik Fisker avait fini par relancer son groupe automobile sous le nom de Fisker Inc, toujours dans l’optique de concurrencer Tesla sur le marché des voitures électriques de luxe. Déjà à l’époque, le designer passé par BMW et Aston Martin, avait fait de la batterie son cheval de bataille. Il souhaitait augmenter considérablement sa durée de vie. « Fisker Inc va être à l’origine d’une révolution dans les véhicules électriques, qui va bouleverser le marché et changer le monde », avait-il déclaré. Va-t-il se sauver lui-même de la banqueroute cette fois ?

Dynamo le 16 juin 2017 / Répondre

Pourquoi ne pas optimiser le ventilateur radiateur en système éolien, étudier un système de dynamos fonctionnant avec les roues et ajouter des panneaux solaires (ou autres) sur la carrosserie afin de supprimer la recharge électrique (encore une économie et un gain en pollution). Si vous pouvez le faire je ne suis pas contre une rétribution.

Ajouter votre commentaire