960-red-tape-keeps-amazon-from-flying-its-drones

Les drones d’Amazon se chargent sur les réverbères

Le 22 juill. 2016

Pour effectuer ses livraisons par drone, Amazon souhaite installer des pistes d’atterrissage au sommet des réverbères.

L'initiative d'Amazon intitulée « PrimeAir » qui vise à acheminer des colis à des particuliers par drone, est une priorité pour la marque de e-commerce qui cherche aujourd’hui des solutions pour mener à bien ce projet. L’autonomie de ces appareils volants étant limitée, les équipes d’Amazon doivent s’assurer que les colis arrivent jusque dans les mains des clients.

 

La marque a déposé un brevet, qui montre qu'Amazone souhaite percher des chargeurs de batteries au sommet des réverbères de la ville. Sur le résumé du document, on peut ainsi découvrir qu'il s'agit de « Systèmes multi-usages pour promouvoir une série d’appareils composant la piste d’atterrissage des véhicules aériens motorisés (UAV). Ce système peut être connecté à plusieurs UAV. De plus, il propose de nombreux services permettant de faciliter le guidage des appareils ». Le drone n’aurait qu’à se poser au sommet du réverbère pour échanger sa batterie déchargée avec une nouvelle, avant de se remettre en vol.

 

Mais l’idée, bien que pertinente, ne semble pas encore totalement viable. Même si l’usage des drones civils (livraisons, cartographie, surveillance, aide à l'agriculture…) s’est démocratisé dans de multiples secteurs industriels et commerciaux, la réglementation s’est durcie après le vol de ces appareils aux abords des centrales nucléaires. Ainsi les autorités semblent encore réticentes à l’idée de voir circuler librement ces robot volants téléguidés en milieu urbain.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour