kim kardashian retouche

Getty Images condamne certaines retouches

Le 28 sept. 2017

Mais pas toutes : uniquement celles visant à modifier la morphologie des mannequins. Les clichés ne sont plus acceptés sur la plateforme à compter du 1er octobre 2017.

Connu sous le nom de « Décret Photoshop », le Décret n° 2017-738 impose aux annonceurs et agences d’accompagner de la mention « photographie retouchée » les clichés à usage commercial des mannequins sur lesquels a été effectué un traitement de l’image visant à affiner ou épaissir leur silhouette.

Alors que le décret ne sera effectif qu’à partir du 1er octobre 2017, Getty Images choisit de prendre les devants en allant un cran plus loin : la plateforme a revu les conditions pour soumettre les photos.

« A partir du premier octobre, nos conditions demandent que ne soit soumis aucun contenu créatif présentant des mannequins dont le corps a été retouché pour leur donner une apparence plus mince ou pulpeuse », peut-on lire dans un communiqué. Une décision qui s'applique à tout le personnel et aux photographes contributeurs qui soumettent du contenu créatif à l'échelle mondiale à des fins commerciales

La marque précise toutefois que d’autres changements, « comme la couleur des cheveux, la forme du nez, ou les retouches sur la peau » ne sont pas concernées.

Gloups.

« [Ces retouches] ne sont pas inclues dans la loi, et donc sont toujours acceptables ». Quand on sait le tort qui est fait aux mannequins noir.e.s et les pressions subies pour avoir une peau claire, on se dit que c’est bien dommage. Ç’aurait été l’occasion, pour Getty Images, d’affirmer une position plus forte sur le sujet, et de condamner toute forme de retouche pouvant générer des complexes physiques…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour