Animaux-Dinosaures-T-rex-670608

Discutez avec un T-Rex sur Messenger

Le 22 juill. 2016

Si vos enfants vouent un culte aux dinosaures mais que vous n’êtes pas des spécialistes, le T.Rex Chatbot pourrait révolutionner votre quotidien.

Mieux que Petit-Pied, Dino King ou Jurassic Park : le T.Rex Chatbot de National Geographic UK qui permet à tous les utilisateurs de Messenger de converser en live avec Tina, un tyrannosaurus Rex, et de lui poser toutes les questions possibles.

 

 

National Geographic KiDS et +rehabstudio rendent ainsi le rêve de millions d’enfants, petits et grands, possible. Créée pour nourrir l’imagination des enfants et répondre à leurs questions, Tina le T-Rex représente un bon moyen virtuel de leur enseigner les grandes lignes des trois périodes du mésozoïque.

 

Ce bot est présent sur la page Facebook de National Geographic KIDS. Il est accessible à tous les utilisateurs du réseau social, qui n'ont qu'à se rendre sur cette page pour débuter l'expérience. Vous voulez savoir ce que Tina aime manger ? Quelle était sa taille ? Où elle vivait ? Vous pouvez vous lancer...

Le bot de +rehabstudio a été créé pour mettre l’accent sur l’importance de réinventer les méthodes d’apprentissage habituelles et de se servir des avancées technologiques pour privilégier l’expérience interactive. Les réponses de cette intelligence artificielle s’adaptent aux nuances des questions et à la curiosité des enfants.

 

« Tina est le parfait exemple qui montre comment la technologie peut être mise au service de l’apprentissage. T.Rex Chatbot est un outil éducatif amusant pour les enfants et les parents » explique Gemma Chandler, Digital Editor chez National Geographic KiDS.

 

« Les Chatbot prolifèrent sur le Web, mais Tina est différente parce qu’elle a une finalité éducative et se spécialise dans l’apprentissage des enfants. C’est incroyable de pouvoir discuter et de faire renaître une créature éteinte depuis 65 millions d’années », déclare Tim Rodgers, Founding Partner de  +rehabstudio.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour