1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Art numérique
  4. Les décors d’un court-métrage Sci-Fi générés par algorithme

Les décors d’un court-métrage Sci-Fi générés par algorithme

cite extraterrestre et lune en arriere plan
Introduction
À première vue, on pourrait croire que Julius Horsthuis a passé une éternité à créer les décors de son dernier film, il n’en est rien. Fraktaal a été (en partie) généré à l’aide d’un algorithme.

De son propre aveu, Julius Horsthuis est fainéant. Nuançons tout de même, il n’est pas touché par la même fainéantise que nous. Au lieu de végéter sur son canapé, Julius Horsthuis a tout simplement inventé une formule qui lui a fait gagner un temps considérable et permis de réaliser ce court-métrage :

Fraktaal

Si le designer d’effets spéciaux n’a pas jugé nécessaire d’intégrer un scénario à son court-métrage ou d’écrire de dialogues, il a créé un algorithme fractal qui génère automatiquement les décors,  textures, objets, formes et couleurs.

Les fractales, structures mathématiques invariantes malgré les changements d’échelle, donnent des résultats assez étonnants. Passionné par ce motif, le réalisateur n’a eu « qu’à » envoyer une multitude de formules dans un logiciel pour créer des univers minutieux et totalement inédits. Voici un autre exemple de réalisation :

The Infinitely Colorful Biodiversity of Fractals

Même si la trame narrative est limitée, les visuels de ces cités aliens sont impressionnants, surtout lorsqu’on connait le procédé créatif utilisé. Si l’Art algorithmique n’est pas nouveau, réussir à le transposer au format vidéo est impressionnant, surtout à une telle échelle.

Tout cela a de quoi faire plaisir à Hollywood qui se rapproche un peu plus de son rêve : faire des reboots de toutes les grandes franchises du cinéma, le tout en un clic, chaque été et avec un casting différent.

Ajouter votre commentaire