foule de gens avec data

RGPD : un mail ne suffit pas pour garder ses clients

Le 25 mai 2018

Plus de 300 marketeurs et quelques 3 000 utilisateurs sondés plus tard, une nouvelle enquête de Marketo révèle que 83% des consommateurs sont certains que les entreprises parviendront à contourner le RGPD. L'idée, maintenant, c'est de les détromper.

Ça y est, le Règlement Général sur la Protection des Données est enfin entré en vigueur. Mais la confiance des Français vis-à-vis des entreprises est ébranlée. D'après une nouvelle enquête réalisée par Marketo, fournisseur de logiciels et de solutions marketing, trois quarts (75 %) des consommateurs s'inquiètent de la quantité d’informations personnelles auxquelles les entreprises sont susceptibles d’avoir accèsEntre Cambridge Analytica, le scandale Ashley Madison ou Twitter qui demande aux utilisateurs de changer de mot de passe après la découverte d'une faille de sécurité, c'est compréhensible.

En dehors de leur avis sur le RGPD, plus de 3 000 consommateurs français, britanniques et allemands ont aussi été interrogés sur leur ressenti face à ce type de scandale. On apprend alors que 76 % d’entre eux sont préoccupés par le stockage et l’utilisation de leurs données personnelles et que 73% souhaiteraient être informés des informations que les entreprises collectent à leur sujet 

En avril 2018, moment où l'enquête a été réalisée, seules 28 % des entreprises interrogées affirmaient s’être totalement mises en conformité avec le RGPD. En tentant de déterminer leur façon d'aborder le Règlement, deux types d'approche se sont distinguées.

Spoiler alert : il y en a une qui fonctionne mieux que l'autre. 

1)    L'approche Marketing-first : 55% des entreprises interrogées ont affirmé donner la priorité au marketing dans leur approche du RGPD. Autrement dit, elles ont décidé de transformer la contrainte en une opportunité d’améliorer l’engagement de leurs clients.

2)    L'approche juridique-first : 45 % ont opté pour une approche juridique AVANT de déterminer leur stratégie marketing.

 

On vous le donne en mille, les perspectives d'avenir sont bien meilleures pour les entreprises qui ont pensé à leurs clients avant de songer à sauver leurs fesses. « Elles sont non seulement nettement plus optimistes quant au dépassement de leurs objectifs de revenus, mais plus de la moitié des consommateurs sont aussi heureux d'échanger et de partager leurs informations s'ils pensent que cela aboutira à des offres pertinentes et personnalisées », dévoile le compte-rendu de l'étude.


Télécharger le rapport : www.marketo.com

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour