bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
the office

Qui sont les Digital Learning Managers, ces nouveaux experts du digital en entreprise ?

Le 6 juill. 2018

A quoi ressemblent-ils ? Que font-ils ? Comment se forment-ils ? Learn Assembly dévoile son baromètre 2018 sur les Digital Learning Managers d’aujourd’hui.

Si vous cherchez un Digital Learning Managers, cherchez plutôt une femme de moins de 40 ans en poste depuis moins de deux ans. C’est le profil type du Digital Learning Manager selon l’étude Learn Assembly.

infographie learning assembly

Les grands groupes ne sont plus les seuls à s’intéresser au sujet des Digital Learning Managers. Les PME et les startups ouvrent également des postes pour les experts du digital. Résultat : tout le monde veut son Digital Learning Managers mais il n’y a pas assez de candidats sur le marché. 51% des sondés déclarent avoir du mal à recruter.

Un chiffre élevé qui peut s’expliquer par le manque de formations adaptées à ce nouveau métier. En France, 80% des Digital Learning Manager affirment s’être principalement formés sur le tas. 25% déclarent avoir suivi une formation certifiante et un Digital Learning Manager sur cinq a appris son métier grâce à un MOOC ou un SPOC.

Comme pour les autres métiers liés aux nouvelles technologies, les Digital Learning Managers présentent des profils très divers et des parcours souvent très éloignés de l’univers des ressources humaines. D’après l’étude Learn Assembly, seulement 15% de ces professionnels viennent du monde des sciences de l’éducation. 40% d’entre eux ne sont issus ni de filières techniques ni d’écoles de commerce ou d’ingénieur.

Slack, Trello et autres outils de travail, n’ont aucun secret pour eux, même si les missions des Digital Learning Managers ne s’arrêtent pas à leur connaissance des outils digitaux. En grande comme en petite entreprise, les Digital Learning Managers doivent surtout être polyvalents. Les principales missions incluent la gestion de projet (citée à 95%), la conception pédagogique (85%) et la gestion des plateformes d’apprentissage (80%) mais aussi la veille de tendances, l’analyse des données, des missions de communication interne et d’animation de communauté. Les tâches de ces experts du digital sont donc très variées et concernent l’ensemble de l’entreprise dans laquelle ils évoluent. Selon l’étude, le rôle des Digital Learning Managers devient de plus en plus stratégique. Mais le métier a beau avoir le vent en poupe, les budgets qui leurs sont dédiés restent faibles et 60% des sondés ne comptent pas recruter cette année.


Méthodologie

Etude réalisée du 01/04/18 au 31/05/18 auprès d'une centaine de Digital Learning Managers

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour