actu_190_vignette

Chute des investissements publicitaires mondiaux en 2009

Le 3 juill. 2009

GroupM prévoit une chute des investissements publicitaires mondiaux de 5,5 % en 2009, et de 1,4% pour 2010.

L’étude prévoit également les débuts modestes d’une reprise en 2010.

Les investissements publicitaires mondiaux devraient connaître une baisse de 5 ,5% (soit 417 milliards de dollars) en 2009, suivie d’une légère amélioration attendue pour 2010, avec une chute qui devrait se limiter à 1,4% (ou 411 milliards), selon le dernier rapport prévisionnel de Group M, concernant 70 pays.
Les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) devraient stimuler la reprise alors que les investissements publicitaires aux Etats-Unis et dans les pays du G7 (Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni et les Etats-Unis) resteront probablement derrière, selon le rapport.
« This Year Next Year » fait partie d’une série d’études et de prévisions réalisées par GroupM, d’après une compilation de données générées par les sociétés du Groupe WPP dans le domaine de la publicité, des relations publiques, des études de marché et de la communication.
Elle a été communiquée le 24 juin 2009 par Adam Smith, Directeur de Group M Futures à Londres, et par Rino Scanzoni, responsable des Investissements à New-York.

« L’impulsion économique de la Chine entretient la confiance, et la demande en publicité de la Russie devrait rapidement reprendre si le prix du baril de pétrole à 70 dollars se maintient », assure Adam Smith.

« Le Brésil et l’Indonésie restent parmi les pays les plus en essor et l’Inde reviendrait fortement après une période creuse en 2009".

Les dépenses publicitaires aux Etats-Unis devraient chuter de 4,3% cette année, suivie par une baisse anticipée de 6,5% en 2010, selon l’étude.

En comparaison, les pays du G7 (Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis) devraient connaitre une chute moyenne de 6,4% en 2009, suivie d’une baisse de 5,5% pour 2010.

Mais Adam Smith souligne que la perspective d’une reprise des investissements, même limitée en 2010 s’améliore. « Le redressement économique de la publicité a été ralenti pendant environ 18 mois après la crise de 1992, et pendant 12 mois après celle de 2001 », s’exprime-t-il. Nos prévisions globales pour 2009 ont finalement cessé de chuter. 15 pays continuaient de présenter une croissance publicitaire positive en 2009, ils seront 33 en 2010, et ce chiffre pourrait augmenter au cours de l’année.

Aux Etats-Unis, Rino Scanzoni déclare que les investissements publicitaires américains devraient se stabiliser cette année et la suivante, mais resteront assez faibles. « Nous attendons une baisse des dépenses sur les media locaux, avec plus de stabilité pour 2010. Cependant, nous attendons davantage de compressions de budgets sur les médias nationaux, notamment la télévision, car les clients ajustent leurs budgets sur des prévisions pessimistes de dépenses des consommateurs. »

Les produits de grande consommation en soutien
L’étude révèle également que les annonceurs de la Grande Consommation contribuent de façon significative à soutenir la publicité pendant la crise, alors que l’automobile et les finances affichent un recul plus marqué. En conséquence, la part d’investissement de la Télévision et de la Publicité Extérieure progresse légèrement. En revanche, la presse continue de perdre presque un point par an.
Malgré la saturation du haut débit et les contractions budgétaires dans de nombreuses économies développées, le poids des medias digitaux continue de progresser, passant de 10% des investissements publicitaires mondiaux en 2007 à 15% prévue pour 2010.
L’étude complète « This Year, Next Year », contenant les chiffres prévisionnels concernant 70 pays, est désormais disponible. Si vous souhaitez un exemplaire, merci de vous adresser aux contacts  médias listés plus bas.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour