Sans titre

Les entreprises les plus réputées en France

Le 16 mars 2017

Michelin, Lego et SEB se retrouvent cette année sur le podium des marques les plus renommées en France. Comment y arrivent-elles ? Réponses de Reputation Institute via son classement "RepTrak 100 France - 2017" et des tendances qui en découlent.

Développée sur la base de plus de 30 000 avis consommateurs, l’étude fait le classement des marques les plus réputées en France en fonction de 7 dimensions clés : les produits et services, l’innovation, l’environnement de travail qu’elles proposent, la gouvernance, l’engagement citoyen, le leadership et les performances financières. La réputation des entreprises est jugée excellente lorsqu’elles obtiennent un score RepTrak Pulse supérieur à 80.

Les entreprises qui obtiennent un score de réputation compris entre 70 et 79 sont quant à elles dotées d’une bonne réputation, alors que celles qui obtiennent entre 60 et 69 ont une réputation moyenne. Cette année, la dernière entreprise à intégrer le top 100 a obtenu un score de 71,3.

Cette méthodologie permet d’analyser la perception globale du public français des plus grandes entreprises mondiales. Et sans plus attendre...

... le Top 10 des marques les plus renommées en France

  1. MICHELIN
  2. LEGO
  3. SEB
  4. BIC
  5. BOSCH
  6. DECATHLON
  7. PHILIPS
  8. BARILLA
  9. ROLEX
  10. NINTENDO

Un Top 10 résolument français honoré par Michelin, qui conserve sa première place pour la deuxième année consécutive. Les 6 premières marques du classement ont obtenu un score de 81.5, l'équivalent d'une "excellente" réputation selon les critères de RepTrack Pulse.

Mais quels sont les critères qui font ou qui défont la renommée d'une marque ? Quelles grandes lames de fond peut-on retenir en termes d'attentes consommateurs ? Et où en sont les entreprises françaises en matière de réputation ?

Les Français sont de plus en plus exigeants à l’égard des entreprises

« Les Français sont de plus en plus exigeants à l’égard des entreprises. Ils demandent des progrès constants, notamment en ce qui concerne la responsabilité des grandes sociétés. Certaines l’ont bien compris, celles qui se reposent sur leurs lauriers sont vite distancées », explique Olivier Forlini, Directeur du Reputation Institute France.

Les attentes des Français face aux principales entreprises qui opèrent dans l’Hexagone sont en hausse. En 2017, la dernière entreprise à intégrer le top 50 des entreprises ayant la meilleure réputation obtient un score de 74,2, comparé un score de 71 l’an dernier. Ces résultats démontrent que les entreprises dont le score n’a pas progressé reculent dans le classement.

Les entreprises françaises encore en marge par rapport au reste du monde

La réputation des entreprises françaises est en moyenne plus faible que celle de leurs concurrentes étrangères. Seulement quatre entreprises françaises figurent dans le top 10 des entreprises qui obtiennent la meilleure réputation ; 18 sont présentes dans le top 50.

La performance des entreprises du CAC40 est quant à elle mitigée. Seul huit entreprises cotées apparaissent dans le top 50. La plupart d’entre elles sont moins bien classées en 2017 qu’elles ne l’étaient en 2016 ce qui signifie que l’écart se creuse.

Ces résultats s’expliquent notamment par le fait qu’au cours des dernières années, les entreprises françaises touchées par la crise ont surtout communiqué sur leur stabilité et leurs performances financières. Leurs concurrentes étrangères, qui bénéficient d’un contexte économique souvent plus favorable, parlent davantage de leur vision, leurs ambitions et leurs engagements, notamment en matière de RSE.

Pas de bonne réputation sans RSE

L’importance accordée par les Français à la RSE, qu'il s'agisse d'environnement de travail, de gouvernance ou d'engagement citoyen, totalise 43% de la réputation globale d’une entreprise versus 40% en 2016. La dimension engagement citoyen est considérée comme la deuxième la plus importante en France, après les produits et services proposés par les entreprises.

L'étude montre que les entreprises qui ont progressé en matière de RSE depuis le classement 2016 ont vu leur réputation s’améliorer en 2017. Inversement, la réputation des entreprises qui ont été jugées moins performantes en matière de RSE a reculé.

La RSE représente une opportunité importante pour les entreprises qui souhaitent améliorer leur réputation, en particulier pour les entreprises françaises. 75% des répondants se déclarent « incertains » des mesures mises en œuvre par les entreprises françaises en matière de RSE.

Entamer le dialogue et exposer une vision forte

Pour obtenir une bonne réputation, il ne suffit pas seulement de développer sa notoriété. Il s'agit aussi de faire connaître sa vision et son engagement social. En moyenne, les entreprises qui ont enregistré un niveau élevé de familiarité progressent de 20 points. Les entreprises qui informent le mieux leurs publics sur leurs ambitions et les actions qu’elles mettent en œuvre sont ainsi favorisées.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour