bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
Panneau routier The End Is Near

Aïe ! 73% des Français n’ont jamais entendu parler d’écologie digitale

L'ADN
Le 13 juill. 2018

Ça ne se voit pas mais ça ne pollue quand même ! Tous ces e-mails indésirables qui trainent dans votre boîte de réception, ces notifications que vous recevez toute la journée sur votre smartphone et les vidéos de chats que vous adorez regarder sur Youtube, tout ça pollue. Et même beaucoup.

Les grosses usines qui rejettent des nuages de fumée noires, tout le monde sait que c’est mauvais pour la planète. En revanche, vu de l’extérieur, un data center fait beaucoup moins peur. Et nous fait oublier toute la pollution générée par les milliards de données traitées. Résultat : 73% des Français n’ont jamais entendu parler d’écologie digitale. C’est ce que révèle une étude menée par Occurrence pour l’ONG Digital for the Planet.

Si vous non plus vous ne savez pas ce qu’est l’écologie digitale, petit cours de rattrapage. Il s’agit de l’étude de l’impact des pratiques digitales dans le but d’en limiter les effets nuisibles pour l’environnement. Une notion à distinguer de l’écologie numérique qui, elle, concerne les matériaux – tout aussi polluant - utilisés dans nos appareils électroniques. Le terme n’est pas familier de tous mais la majorité des Français a bien compris que le digital pollue. 76% des sondés affirment  les nouveaux usages digitaux produisent autant ou davantage de CO2 que le secteur aéronautique.

Les Français veulent que les boîtes et que l'Etat s'engagent

Tout le monde est au courant mais personne ne fait grand chose. Classique. Alors que la France vit en déficit écologique depuis le 5 mai 2018 et que le jour du dépassement mondial est fixé au 2 août 2018, les Français attendent des entreprises qu'elles s’engagent et réduisent l’impact écologie de leurs activités digitales. Seulement un quart d’entre eux estiment que les marques agissent suffisamment dans ce sens. Dommage. D’après l’étude, pour 80% d’entre eux une politique digitale respectueuse de l’environnement renforcerait leur fidélité auprès des marques.

Il n’y a pas que les entreprises qui doivent s’engager pour l’écologie digitale. Le gouvernement doit lui aussi faire de l’engagement écologie une priorité. Et si on veut « Make our planet great again », il serait bon de s’intéresser aux activités digitales et à la pollution qu’elles engendrent. 77% des Français attendent du gouvernement actuel qu’il mène la France en position de champion international de l’écologie digitale d’ici 2023.

Des brins d’ADN pour remplacer les disques durs, passer au edge computing, ou une caméra qui traite les données comme un œil humain, les solutions ne manquent pas. Y’a plus qu’à !

 

Crédit Image : GettyImages

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour