young

6 préjugés à oublier sur les Millennials

Le 13 juill. 2016

Adweek a identifié 6 clichés sur les Millennials dont les marketeurs feraient bien de se défaire…

Depuis quelques temps, on cherche à enfermer les Millennials dans un carcan de caractéristiques ultra définies… qui nous induisent parfois en erreur. C’est le constat d’Adweek, qui relève 6 préjugés qu’il faut absolument oublier !

Il faut arrêter de considérer les Millennials comme une espèce différente : ils aiment la télé comme tout le monde !

Figurez-vous que les Millennials aiment aussi faire les mêmes activités que n’importe quel être humain. Oui, certains aiment s’installer tranquillement dans leur canapé pour regarder la télé. En fait, les millennials seraient même plus à même de regarder des séries que les générations précédentes, même si ce n’est pas forcément à la télévision. Quant à leur capacité d’attention, ne vous méprenez pas : elle serait plutôt longue. Ils semblent plutôt apprécier les contenus qui durent.

Ils sont bien plus prudents que ce que vous pensez.

Si l’on a tendance à considérer les millennials comme une génération ultra spontanée, la jeune génération serait en réalité très attentive et prudente dans ses choix. Les jeunes veulent comprendre et maîtriser comment et où ils dépensent leur argent, et veulent se renseigner avant d’acheter, notamment en consultant les avis d’autres clients. En revanche lorsqu’ils sont décidés, ils n’hésitent pas à dépenser beaucoup d’argent… même quand ils n’en ont pas toujours les moyens.

Les millennials se parlent toujours dans la vraie vie.

L’un des stéréotypes qui persiste le plus est celui qui voudrait que les millennials ne se parlent plus que par écran interposé, à coups d’emojis bien placés. Pourtant, ils semblent vraiment vouloir cultiver les interactions IRL et privilégier les échanges en face à face plutôt que via les réseaux sociaux.

Ils ne sont pas à la recherche du produit le moins cher possible.

De plus en plus de marques pensent que pour attirer les millennials il faut être le plus compétitif en termes de prix, notamment à cause de ceux qui sont proposés sur internet. Mais les jeunes ont aussi un attachement aux marques, et une conscience qui ne les pousse pas à se diriger vers le moins cher possible. Ils sont fidèles à certains produits, marques ou magasins, et leurs achats sont en général plutôt guidés par les valeurs des marques, qui doivent être en adéquation avec les leurs.

Non, les millennials ne détestent pas vos pubs.

Alors que l’on continue d’imputer aux millennials la responsabilité des Ad blockers, les jeunes sont en réalité plutôt contents de regarder une publicité si celle-ci peur les informer sur un produit avant l’achat. Dans Millenials Evolved, on apprend ainsi que non seulement les jeunes aiment les publicités, mais qu’ils sont enclins à les partager.

Ce ne sont pas des omnivores du digital !

Whatsapp, Viber, Instagram, Snapchat… Les plateformes, sites, et applications où les marques essayent de capter les millennials font légion. Pourtant, tous ne sont pas addicts à ces media. Alors que les « vieux » millennials (25-34 ans) ont tendance à aller sur toutes les nouvelles plateformes, les plus jeunes prennent le temps de faire des choix, et préfèrent se concentrer sur celles qui répondent vraiment à leurs besoins.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour