bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
homme sandwich

28% du trafic Web est généré par des robots

L'ADN
Le 3 avr. 2018

Fermes à clics, bots, selon Adobe ces systèmes artificiels crées pour faire de l’audience représenteraient 28% du trafic Web.

Le trafic Web est de plus en plus souvent occupé par des acteurs non-humains. On ne parle pas ici d’extraterrestres ou de grands méchants surpuissants mais plutôt de bots et autres fermes à clics automatiques. Ces derniers peuvent créer artificiellement du trafic à tel point que la part qu’il représente dans l’analyse Web global tend à augmenter.

Selon des sondes placées par Adobe, la part de ce trafic émanant de robots atteint 28% au niveau mondial. Ces signaux non-humains sont également le fait d’outils de reconnaissance vocale tels qu’Alexa ou Google Home. Ces derniers envoient des commandes de routine de manière automatique à leurs serveurs centraux, sans aucune intervention humaine.

Le hic c’est que la plupart des équipes marketing et pub utilisent ce type d’indicateurs pour quantifier et mesurer la réussite de leurs campagnes. Avec presque un tiers des visites provenant de personnes non-humaines, cela fait tout autant de personnes qui n’achèteront pas leur produit.

A terme, la proportion des non-humains dans le trafic Web mondial devrait s’accroître inexorablement. La diversification des objets connectés allié au développement des assistants en tout genre (vocaux, de reconnaissance faciale…) vont pousser ces robots à communiquer davantage.

C’est pourquoi Adobe, dans son étude reprise par le Wall Street Journal, entend développer un nouvel outil intitulé « bot score » dont l’unique dessein est d’identifier la part du trafic provenant des assistants vocaux et autres bots virtuels. Un outil utile pour mieux monétiser son trafic.

Commentaires
  • "A terme, la proportion des humains dans le trafic Web mondial devrait s’accroître inexorablement. La diversification des objets connectés allié au développement des assistants en tout genre (vocaux, de reconnaissance faciale…) vont pousser ces robots à communiquer davantage."

    soit je ferais mieux de boire mon café avant de lire, soit c'est une sorte de contre-sens...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour