1. Accueil
  2. Nouveaux usages
  3. 2018, l’été de la jupe pour homme ?

2018, l’été de la jupe pour homme ?

Un Ecossais en kilt dans un champ
Introduction
Si les shorts sont proscrits ou moqués au bureau, pourquoi ne pas porter des jupes ? C’est le raisonnement de Luke Leitch, rédacteur en chef de la rubrique mode du magazine 1843, qui a décidé de se mettre à la jupe.

Dans 1843, magazine culture de The Economist, le journaliste de mode Luke Leitch dénonce les codes vestimentaires masculins du monde professionnel, pas du tout adaptés aux chaleurs estivales. Ayant lui-même fait l’expérience des moqueries d’une collègue alors qu’il portait un short, même par 30 degrés, il se cantonne désormais au pantalon. Ou plutôt, se cantonnait. Cet été, le temps est à la jupe !

Pas besoin d’assister à tous les défilés de la Fashion Week, comme l’auteur de cette diatribe contre le dress code du bureau, pour constater que les garde-robes féminines offrent beaucoup plus de choix que celles des hommes. Et ça ne concerne pas que les jupes, en termes de matières également, les deux sexes ne sont pas à égalité. « Les femmes peuvent porter de la soie, du crêpe ou de l’organza mais les hommes sont relégués au coton, à la laine et au polyester », déplore Luke Leitch.

Alors que les femmes se sont battues pour avoir le droit de porter des pantalons – symboles d’émancipation -, la société considère toujours qu’un vêtement ouvert à l’entre-jambe serait une atteinte à la masculinité, et à l’été 2017, les combinaisons mini-short pour hommes avaient fait couler beaucoup d’encre. Le combat n’est pas gagné, donc.

chauffeur de bus en jupe

source : CFDT

Pourtant, ce n’est pas la première fois que les hommes se rebiffent contre le port obligatoire du pantalon en été. En juin 2017, en pleine vague de chaleur, des chauffeurs de bus de la ville de Nantes avaient décidé de dire non au pantalon. Interdits de bermuda alors que l’uniforme autorise les jupes, ils étaient venus travailler dans la même tenue que leurs collègues femmes. Ils ont depuis obtenu le droit de porter des shorts. Ils ne devraient pas avoir besoin de réitérer l’expérience cette année et ainsi participer à la démocratisation de la jupe pour tous.

Pour l’éditorialiste britannique, le port de la jupe est une libération des hommes coincés dans leurs costumes accompagnée d’un soutien à la cause féminine. On rappellera tout de même même que, si la jupe est socialement acceptable dans une garde-robe féminine, le port du poil est encore loin d’être accepté. 

Crédit Image : Getty Images

champagnac le 3 juin 2018 / Répondre

oui à LA JUPE POUR LES HOMMES .
je porte depuis des années des bas , des collants avec des shorts voir des jupes culottes . Je suis avec mon épouse en ville en vacances au cinéma bref , nous vivons normalement . Mais ,car il y a un mais… la jupe avec mon épouse rien n est gagné …. J AVOUE quelle n est pas trop pour . Déjà les collants , les jambes épilées …
AU PLAISIR

Franck le 10 juin 2018 / Répondre

Bravo pour votre article!.
Il va falloir attendre encore un peu la fin du patriarcat .

Ajouter votre commentaire