1. Accueil
  2. News business
  3. Nominations
  4. L’INA nomme Agnès Chauveau

L’INA nomme Agnès Chauveau

L’INA nomme Agnès Chauveau
Introduction
Agnès Chauveau, 49 ans, devient déléguée à la stratégie éditoriale et éducative de l’Ina, membre du comité exécutif.

Agnès Saal, présidente-directrice générale, nomme Agnès Chauveau déléguée à la stratégie éditoriale et éducative de l’Institut national de l’audiovisuel. Rattachée à Jean-Marc Auvray, secrétaire général de l’Ina, elle prend ses fonctions à compter du 1er avril 2015.

Elle aura pour mission de superviser et de piloter le développement d’une politique éditoriale et éducative innovante, en cohérence avec les objectifs stratégiques définis dans le quatrième contrat d’objectifs et de moyens de l’Ina. Elle assurera une coopération transversale sur ces thématiques au sein de l’Institut et mènera une réflexion approfondie sur le site Ina GLOBAL, en vue d’en faire un espace d’information de référence sur l’audiovisuel et le numérique.

Agnès Chauveau sera également en charge de la structuration et du pilotage des travaux du Nouvel observatoire de l’audiovisuel et du numérique et proposera une stratégie pour contribuer à positionner l’Ina comme acteur majeur de la réflexion historique et prospective sur l’audiovisuel et le numérique. A cet effet, elle organisera des rencontres et colloques et développera des outils d’enseignement à distance, notamment sur l’éducation à l’image et aux médias, à destination de la communauté éducative.
Titulaire d’un doctorat obtenu à Sciences Po, spécialiste des médias, Agnès Chauveau dispose d’une connaissance approfondie de la production audiovisuelle, de l’édition, ainsi que du monde de la recherche et de l’enseignement, à l’échelle nationale et internationale.
Maître de conférences à l’Université de Metz (de 1997 à 2000), puis à l’Université de Paris X Nanterre (de 2000 à 2015), elle a mené plusieurs projets de recherche et contribué à plusieurs publications relatives aux médias.
Agnès Chauveau collabore également, depuis 1999, à France Culture, notamment à « Soft power », rendez-vous hebdomadaire dédié aux médias, au numérique et aux industries créatives, et a aussi contribué à des documentaires pour la chaîne Histoire et la Cinquième de 2000 à 2002.
Entre 2002 et 2005, Agnès Chauveau a occupé les fonctions de chargée de mission auprès du Président de la BnF, notamment en tant que responsable des relations extérieures avec les universités. Elle a participé à la mise en œuvre de la politique de numérisation des collections de presse.
En 2005, Agnès Chauveau a participé à la création de l’Ecole de journalisme de Sciences Po, dont elle a occupé la fonction de directrice exécutive jusqu’en 2014. Responsable du contenu pédagogique et de sa coordination, des relations médias, du développement de la formation continue, elle a également contribué au rayonnement international de l’Ecole de journalisme.

Ajouter votre commentaire