bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
unspecified

Les Napoléons initient à l’art de la simplicité

Le 18 juill. 2016

Pour leur Summer Session, Les Napoléons investiront du 20 au 23 juillet les lieux emblématiques Arlésiens. Entretien avec Mondher Abdennadher, cofondateur.

Réseau social nativement hybride fondé par Mondher Abdennadher et Olivier Moulierac, Les Napoléons rassemblent une communauté diversifiée : « Notre réseau B2B est hybride parce qu’il est numérique et physique. Médias, producteurs de contenus, ceux qui les inspirent et tous les acteurs qui impactent nos usages au quotidien, sont dans le prisme de notre communauté », explique Mondher Abdennadher. « Ce réseau social a pour objectif de créer des ponts entre les idées et ceux qui les financent, entre les générations et les métiers... pour accélérer l’innovation et générer des opportunités de business ».

 

Comme pour chaque édition, un thème trace les grandes lignes des interventions « Pour notre Summer Session 2016, nous avons choisi de nous intéresser à la simplicité car, en matière d'innovation, elle permet d’évaluer au moins deux critères fondamentaux : l’utilité et l’efficacité ».

« Notre prisme est l’innovation des usages. Ce qui est important pour nous, c’est ce qui est opérant ici et maintenant et qui met l’Homme au centre. L’innovation orientée Homme entraîne la mutation de nos sociétés »

Mondher Abdennadher, fondateur des Napoléons

 

Afin d’animer la communauté d’acteurs de l’innovation, différents ateliers et conférences se tiendront jeudi 21 et vendredi 22 juillet « Le matin à la fraîche,  nous organisons des workshops, trois formats de 45 min avec deux speakers et un modérateur qui susciteront les dialogues et l’échange. L’après-midi, repos parce qu’il fait chaud et le soir les participants assisteront aux plénières jusqu’à 21h30 ». Le vendredi, certains participants auront la possibilité de déjeuner avec un speaker « parce que nous tenons à la proximité et à la simplicité du lien ».

 

Les participants sont également amenés à réfléchir et à interagir au sein de la communauté. « Nous plaçons l’humain au centre de notre réflexion, et le premier jour sera consacré au rapport qui existe entre l’humain et la simplicité. Pourquoi, aujourd’hui, avec l’avènement des intelligences artificielles, une globalisation très forte… la simplicité nous paraît être une forme de retour à la raison ». Le second jour sera consacré aux organisations « Nous souhaitons redonner de l’émergence à l’individu au sein des organisations en intégrant les difficultés liées à l’encadrement hiérarchique, en cherchant à optimiser les différentes formes de gouvernance. L’entreprise est l’organe social dans lequel nous passons le plus clair de notre temps. Il est nécessaire de repenser son fonctionnement en simplifiant les liens qui unissent ses membres ».

« La simplicité nous paraît être une forme de retour à la raison »

Mener une réflexion collective fait partie des objectifs que se fixent Les Napoléons pour accélérer le processus d’innovation « Nous voulons être concrets tout en se questionnant sur la place de l’humain. J’appelle cela la « controverse bienveillante » : amener les entrepreneurs à se questionner sur leurs propres fondements ». Comment exercer un management responsable, comment simplifier les liens qui unissent les individus les uns aux autres, comment créer de la valeur tout en évaluant l’utilité et l’efficacité d’une innovation… sont autant de pistes de réflexion qui seront traitées à Arles.

Les Napoléons auront aussi leur off « Même si on travaille, on s’amuse aussi beaucoup ! Nous avons la chance d’investir des lieux tels que le Théâtre Antique, la cour de l’archevêché… autant en profiter. Tous les participants sont encouragés à se rendre aux expos photographiques des Rencontres d’Arles, inclues dans le badge. Les éditions à Val d’Isère ont une dimension global business alors qu’Arles a un prisme beaucoup plus culturel », conclut-il.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour