actu_32685_vignette

Le Club de la Presse lance la 2e édition des Têtes Chercheuses

Le 5 juill. 2016

Après une première édition réussie, le Club de la presse de Lyon organisera, en 2016, la saison 2 des Têtes Chercheuses. Comme l’année dernière, il récompensera deux projets innovants d’entreprises journalistiques.

La montée en puissance d’internet et des contenus gratuits, ainsi que la généralisation des smartphones, impose de nouveaux modèles aux médias traditionnels. Mais la tâche est ardue, et nombre d’entre eux n’arrivent pas à s’adapter. Les premiers à en subir les conséquences sont les journalistes eux-mêmes : moins d’emplois, des postes de plus en plus précaires… Si le rôle du Club est historiquement de défendre les droits des journalistes, il doit aujourd’hui adapter son action à l’époque… en faisant des propositions.

 

Les Têtes Chercheuses

 

C’est pour cela que le concours « Les Têtes Chercheuses » reste plus que jamais d’actualité. Son ambition : faire émerger des projets d’entreprises journalistiques proposant des positionnements et des modèles d’affaires innovants. Pour le Club, l’originalité des supports ne doit pas faire oublier l’importance d’un modèle économique durable. En effet, si l’objectif est de pérenniser une diffusion fiable et indépendante de l’information, traitée par des journalistes bien formés, il est impératif de dégager des moyens suffisants. On ne compte plus les initiatives enthousiasmantes, mort-nées faute de business plan ou victime d’une gestion catastrophique.

 

Deux lauréats par édition

 

Organisé en le 7 novembre à l’Institut Lumière de Lyon, le concours, qui s’adresse à tous les médias francophones, récompensera deux lauréats : Une « Jeune pousse », encore en phase d’amorçage, et une entreprise plus installée qui a déjà fait preuve de la pertinence de son modèle. Les gagnants bénéficieront d’un accompagnement pour la réalisation de leur projet et d’une visibilité médiatique. 

Parrainée par le Ministère de la Culture et de la Communication, cette deuxième édition a déjà reçu le soutien de ERDF et d’Orange mais aussi de l’école de journalisme ISCPA Lyon, du cabinet Lamy et Associés Avocats, du Campus René Cassin, du réseau Beelys, de l’agence de presse multimédia Inediz, de l’agence de relation presse Plus2Sens, de l’agence événementielle La Sphère des Possibles, de l’hebdomadaire régional InterMédia et de la revue trimestrielle L’ADN. 

 

Alors, pour pousser la presse à innover tout en encourageant l'esprit entrepreneurial, devenez une Tête Chercheuse !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour