actu_32644_vignette

L'art de Craner

Le 3 juill. 2016

La tête de mort revue et visitée. Une exposition à la galerie Sakura du 2 juillet au 2 octobre 2016.

Utilisé originellement par les Aztèques il y a 3 000 ans, le crâne humain est représenté dans la peinture vers le 17eme siècle afin de faire méditer l’observateur sur la nature passagère et vaine de la vie humaine, et de notre impuissance face à la mort.

La déclinaison de la tête de mort est multiple dans la société d’aujourd’hui : symbole du rock, du mouvement gothique, des bikers... elle incarne les valeurs de rébellion et un certain mysticisme. Autant de raisons qui ont motivé la galerie Sakura à organiser « l’art de crâner », une exposition à venir admirer dès le 2 juillet prochain au cœur de Paris.

Après le succès de ses précédentes expositions sur le thème de Goldorak, Starwars ou Batman, la galerie Sakura invite 46 artistes à réinterpréter la tête de mort. Un évènement qui s’annonce haut en couleur à plus d’un titre ! 100 oeuvres seront exposées, dont la plupart inédites, à l’image d’un fauteuil Ron Arad Big easy peint par le dessinateur Français Mygalo ou de skates réalisés en porcelaine et peint par Noon.

Pendant tout l’été, les réalisations (sculptures, photographies, illustrations...) de 46 créateurs de renommée mondiale seront ainsi mises en scène sur 150 m2. Contemporaines, décalées, colorées, intrigantes... Aucune ne laissera les visiteurs indifférents.

18 street artists seront présents lors de l’exposition «L’art de crâner». Chacun ayant eu à coeur d’exprimer, sur un véritable crâne, sa propre vision du symbole.

Le soir du vernissage, jeudi 7 juillet 2016, des étudiants de l’école Make Up For Ever Academy maquilleront les visages des visiteurs, à la manière d’une « tête de mort ».

Durant toute la durée de l’exposition, les visiteurs pourront découvrir les travaux de fin d’année des étudiants de l’école Make Up For Ever Academy. Ces jeunes artistes ont ré-interprétés les oeuvres de Murakami pour proposer des créations qui donnent l’illusion de têtes de mort.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour