1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Art numérique
  4. Créateurs de tous les mondes, unissez-vous

Créateurs de tous les mondes, unissez-vous

Créateurs de tous les mondes, unissez-vous
Introduction
Faire se rencontrer les créateurs des mondes artistiques et ceux des mondes digitaux, c’est la vocation du prix PULSAR The Open Art Prize.

A l’initiative de Marine Ulrich et Alix Debussche, deux jeunes entrepreneurs culturels et numériques, ce tout jeune prix d’art entend décloisonner les pratiques et favoriser les fertilisations croisées en invitant artistes et acteurs du numériques à se rencontrer pour créer.

pulsar appel

Parce que le numérique ne se limite pas à la seule dimension technologique et parce qu’il traverse et modifie tous les champs et tous les moments de la création, PULSAR The Open Art Prize préfigure et interroge les usages du monde culturel et artistique qui
s’imposeront dans les prochaines années.

– Marine Ulrich et Alix Debussche – PULSAR The Open Art Prize

Les créatifs de tous horizons (plasticiens, musiciens, architectes, makers, vidéastes, graphistes, développeurs, artisans….) sont donc invités à présenter leur candidature via le site : https://www.pulsar.paris/ jusqu’au 2 Juin 2017. Toutes et tous se rencontreront et seront invités à composer des binômes à l’occasion d’une soirée de matchmaking en Juillet. Les binômes pourront ensuite plancher sur des projets, dont les dix meilleurs  pourront bénéficier ensuite d’une résidence créative à STATION F (l’incubateur  géant de Xavier Niel). Les 3 projets créatifs sélectionnés par le jury présidé par José Manuel Goncalvez (président du CENTQUATRE-PARIS) recevront une dotation de création de 10 000, 20 000 et 30 000 €.

Ils seront exposés au CENTQUATRE-PARIS en décembre 2017.

Station F

Le prix PULSAR The Open Art Prize entend donc dynamiser le monde de l’art en mettant au coeur de sa démarche l’idée de collaboration.

Nous cherchons à démontrer que la création numérique n’est pas exclusivement technologique et que les dimensions de collaboration et d’engagement sont des enjeux majeurs.

– Marine Ulrich – Co-fondatrice PULSAR The Open Art Prize

Nous souhaitons pouvoir être en mesure de numériser tout ou une partie des oeuvres finales, pour pouvoir les rendre disponibles en ligne, et que les publics puissent se les ré-approprier. C’est pour ça que l’on a appelé le prix The Open Art Prize, ce prix symbolise l’ouverture et le décloisonnement.

– Alix Debussche – Co-fondateur PULSAR The Open Art Prize

Ajouter votre commentaire