actu_31632_vignette_alaune

Skop : nouveau média en ligne collaboratif

Le 4 mai 2016

Skop: le 1er média issu de l'économie de partage.

Au pays de Molière et de cette si précieuse liberté d'expression, rien de plus normal à ce que les français soient de grands consommateurs d'informations, notamment en ligne, via les tablettes et autres smartphones. De même, rien de plus normal que ces mêmes français produisent eux-mêmes de l'information via les réseaux sociaux et les blogs.

Par ailleurs, l'émergence de l'économie collaborative met en avant la volonté des français de contribuer à l'économie, d'en devenir acteurs.

Fort de ce constat, Romain Mougel, jeune entrepreneur passionné de médias, a eu l'idée de lancer Skōp, un nouveau média en ligne dont la particularité est de rémunérer ses utilisateurs pour produire de l'information.

Romain explique : « Skōp est une plateforme collaborative qui permet à tout type d’auteur de publier ses écrits, de se faire connaître et se constituer un lectorat, tout en dégageant des revenus. Nos auteurs sont donc rémunérés, mais également nos lecteurs, qui votent et partagent les écrits publiés. »

Auteurs et lecteurs sont ainsi rémunérés pour leur contribution au site et se partagent 90 % des revenus publicitaires, à hauteur de 50 % pour les auteurs et 40 % pour les lecteurs.

Un concept gagnant-gagnant

Plus les contenus publiés par les auteurs sont appréciés des lecteurs, plus ils sont mis en avant et plus les revenus générés par la publicité sont élevés. Ce qui les encourage par conséquent à produire une information de grande qualité. De leur côté, les lecteurs sont incités à revenir sur le site grâce à la qualité des informations diffusées.

Concrètement, les lecteurs :

- partagent les contenus qu'ils aiment, offrant ainsi une visibilité aux auteurs et à leurs articles, et sont payés pour cela ;

- votent, ce qui permet de garantir la qualité des informations.

Quant aux auteurs, ils :

- écrivent et sont payés en fonction de la popularité de leurs articles ;

- peuvent recevoir des dons de la part des lecteurs, monétisant ainsi davantage leur audience.

Le site, lui, se finance avec 10% des revenus générés.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour