ordinateur

Journée Mondiale de la Liberté de la Presse : les chiffres des cyber-violences envers les journalistes

Le 2 mai 2018

L'ONG française Respect Zone publie une étude sur les attaques envers les journalistes sur les réseaux sociaux.

A l'occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, une étude Dentsu Consulting et Netino by Webhelp pour l'ONG Respect Zone dresse l'état des lieux des attaques dont son victimes les journalistes sur Internet.

L'étude révèle que 45 000 messages de commentaires cyber-violents sont recensés par mois à l’encontre des journalistes et de leur média (sur 24 pages Facebook de sites de presse en France, soit près de 1% des commentaires). Les commentaires visent parfois des journalistes en particulier mais sont en général destinés à toute la profession.

Le cyberlynchage des journalistes est un phénomène constant sur tous les réseaux sociaux. Cependant les élections présidentielles ont été l'occasion d'une forte augmentation des insultes.

infographie

« La liberté d’expression sur Internet passe par la préservation de la liberté de la presse et la liberté de commenter les articles de presse et sécurité. Les torrents d’injures faits aux journalistes sont inacceptables et nuisent à la démocratie. Mettre la lumière les offenses et les cyber lynchages subis par les journalistes était urgent. Notre association propose des outils d’auto modération aux sites d’information qui sont invités à afficher la charte du respect www.respectzone.org et à protéger les professionnels de l’information contre les offenses susceptibles de créer de l’auto censure», explique Philippe Coen, le Président Fondateur de Respect Zone.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour