bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
actu_18186_vignette_alaune

Solex, made in France

Le 8 sept. 2013

Easybike rachète Solex et relocalise sa production en France. L’occasion pour Arnaud Montebourg de faire un peu de vélo et se félicitant du retour au Made in France.

Grégory Trébaol, Président du groupe Easybike, vient d’annoncer le retour de la fabrication des vélos à assistance électrique Solex sur le territoire Français dès janvier 2014. Pour ce faire, Easybike a fait l’acquisition de la société Mobiky, spécialiste du vélo pliant, dont l’usine servira dès 2014 à la production des Solex made in France. Jusqu’à présent ces mythiques vélos d’après-guerre étaient fabriqués en Chine.

Un retour en France fortement plébiscité par le Ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, venu soutenir cette initiative et visiter les locaux du groupe Easybike : « Il faut saluer l’audace de ces industriels qui prennent des risques. Grégory Trébaol a fait preuve de beaucoup de courage et d’endurance ».

Le retour en France de Solex est en effet un véritable symbole puisque ce vélo fait office de légende d'après-guerre. Conçu durant la deuxième Guerre Mondiale par Marcel Mennesson et Maurice Goudard, les premiers vélos de la marque ont été commercialisés en 1946. Ce moyen de transport fût très vite adopté par les français car il est facile d’emploi, économique et peu gourmand en énergie. 8 millions d'exemplaires ont ainsi été commercialisés entre 1946 et 1988 en France et dans le monde.

 

« Nous produirons d’abord entre 2 000 et 3 000 pièces, précise Grégory Trébaol, les quantités de production seront ensuite multipliées par 10 d’ici 3 ans » a annoncé Grégory Trébaol.
 

Arnaud Montebourg a fait le déplacement pour officialiser l’annonce le 5 septembre au Bourget et n’a pu s’empêcher d’enfourcher un Solex pour quelques coups de pédales. En même temps le Made in France lui colle à la peau depuis la une du Parisien qui le mettait en scène avec une marinière.

 

“La France a inventé tant de choses qui font aujourd’hui la vie quotidienne des habitants de la planète. Dans cette tradition industrielle de génie, nous nous apercevons que la France a beaucoup de choses à faire et elle doit reprendre le chemin de ce récit économique glorieux après ces années decrise difficiles".


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour