actu_21467_vignette

Mobilisation numérique citoyenne: 6 propositions

Le 29 avr. 2014

L'engagement des citoyens est un sujet urgent, le Think Tank #culture_numérique a formulé pour les pouvoirs publics 6 propositions pour développer la mobilisation numérique citoyenne.

Comme le prouvait le taux d’abstention des dernières élections, les Français sont dans la défiance vis-à-vis des hommes politiques. Les citoyens paradoxalement sont de plus en plus sur les réseaux sociaux mais bien souvent pour émettre un simple commentaire et non pour participer à la construction de la cité  «  Le grand déficit de mobilisation citoyen en France est dangereux, le risque est qu’internet ne devienne qu’une arme de protestation » expliquait Denis Pingaud, Président de Balises et Rapporteur du Think Tank #culture_numérique.

Pourquoi ?  Parce que suite à des promesses non tenues, les citoyens se sentent exclus de la vie politique et au mieux pensent que leurs avis peuvent être demandé à titre consultatif alors que les décisions sont déjà prises.

 

C’est ainsi qu’à la demande du Think Tank #culture_numérique, Harris interactive a réalisé une enquête auprès d’un échantillon représentatif de Français concernant leur perception et leur attitude à l’égard de la mobilisation citoyenne et en particulier via Internet.  Il y est révélé que 2/3 des Français estiment ne pas être suffisamment sollicités par Internet pour la prise de décision publique.

La possibilité de donner son avis ou de participer aux décisions publiques constitue une opportunité plutôt rare voir inexistante selon 54% des Français. 46% partagent un avis contraire.

Les jugements négatifs émanent davantage des hommes (58% pensent que les citoyens ont rarement ou jamais l’occasion de donner leur avis ou de participer aux décisions publiques), et des catégories modestes (61%). A l’inverse, les femmes et surtout les jeunes et les catégories aisées ont davantage le sentiment que cette possibilité existe.

Seuls 7% des Français déclarent être sollicités occasionnellement par Internet sur des projets publics locaux.

A partir de ces résultats et en observant depuis quelques mois ce qui se dit sur la toile, le Think Tank #culture_numérique  initié et parrainé par Dentsu Aegis Network regroupant un collectif d'acteurs et experts reconnus du digital, de journalistes et de chefs d'entreprises d'horizons variés, a concentré ses premiers travaux sur le thème: « Démocratie numérique : les marques, un modèle pour les politiques ? ».

Certaines de ces propositions sont inspirées des expériences des marques présentes sur les réseaux sociaux et engagées dans des conversations avec leurs consommateurs.

Car les nouveaux outils de com favorisent l’engagement. Le Think Tank a en effet constaté un retard sur les débats menés sur internet en dehors des périodes électorales. Dotés pendant les campagnes de l’ensemble de ces outils, les pouvoirs publics sortis de ces périodes ne prennent plus la parole sur le net pour une communication ordinaire.

 

Ce sont donc 6 propositions visant à combler le retard de la France que #culture_numérique a présenté hier matin. Elles devaient faire l’objet d’une présentation à Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique avant le remaniement ministériel. Axelle Lemaire secrétaire d’État chargée du Numérique est actuellement sollicitée par le Think Tank pour un échange.

 

 

 1+ La digitalisation des administrations et la formation des élites: une "mission numérique interministérielle"

Elle viendrait en aide aux politiques, aux élus, aux hauts fonctionnaires en mal de compréhension ou d’adaptation au monde numérique.

2+ La transparence des données ou les wikiprojets

Ils permettraient de résumer de manière collaborative et pédagogique tous les tenants et aboutissants relatifs à la préparation d'une décision publique.

3+ L'action publique participative : le crowdsourcing

La généralisation des systèmes de crowdsourcing comme réponse au "désenchantement démocratique" mais aussi une "boîte à idées" active, y compris en dehors des périodes électorales.

4+ L'activation de la conversation citoyenne : un engagement ludique

Intensifier la conversation numérique entre les élus et les citoyens par le biais de participations originales (concours ou jeux déclinés en applications mobiles).

5+ Le ciblage de l'information: le citizen relationship management

Transmettre le bon message à la personne au bon moment, par exemple en s'inspirant des outils CRM utilisés dans le privé.

6+ Le pouvoir de changer la société: la pétition en ligne

La généralisation de la pétition en ligne sur les sites publics permet de saisir la puissance qu'offre Internet à des initiatives rencontrant un large écho public et ainsi d’impliquer les citoyens dans le débat démocratique.  

 

Photo d'Illustration présentation  #culture_numérique

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour