actu_202_vignette

Médias & Sociétés

Le 6 juill. 2009


Édition, Presse, Cinéma, Radio, Télévision, Internet
Francis Balle

840 pages, 200 tableaux, schémas ou graphiques, un index alphabétique de 500 notions ou expressions, une table de 500 auteurs, acteurs et inventeurs, font de “Médias & Sociétés” un outil de travail complet et pratique. Édition, Presse, Cinéma, Radio, Télévision et Internet, “Médias & Sociétés” présente un état des lieux de l’information et de la communication. Considéré comme le guide de référence, il ne se contente pas de retracer l’histoire des médias, de rassembler toutes les statistiques clés, et de présenter un panorama exhaustif des règles de droit auxquels sont soumis les médias. Grand spécialiste des rapports qu’entretiennent médias, individus et sociétés, son auteur Francis Balle propose des analyses à la fois sociologiques, politiques, juridiques et économiques qui invitent le lecteur à relativiser certains phénomènes par rapport aux idées à la mode et à identifier les vraies innovations et courants porteurs. “Médias & Sociétés” permet de véritablement comprendre les méandres du fonctionnement des médias et d’explorer les relations complexes et parfois ambiguës, entre médias et pouvoir, et leur influence dans la société d’aujourd’hui et de demain.

balleL’auteur, Francis BALLE, professeur à l'Université Paris II Panthéon-Assas, ancien membre du CSA
Homme de tous les médias, connaisseur de tous les rouages, sans idées préconçues, il intègre les développements les plus récents du monde de la communication et propose de nouvelles pistes de réflexion : “Les médias sont l’un des lieux privilégiés d’où la société s’interroge sur elle-même. Objets d’études, les médias sont également un moyen d’observer et de comprendre le monde dans lequel nous vivons.”
“Au tournant du troisième millénaire, la technique semble offrir sa revanche à l’écrit, en même temps qu’elle annonce la fin de l’hégémonie des « mass media ». D’un côté, les nouveaux réseaux font circuler les textes, les images et les graphiques, d’un ordinateur à l’autre, au sein des collectivités les plus restreintes et par-delà les océans. De l’autre, les moyens d’expression ou de communication se multiplient, accessibles à un nombre toujours plus grand de personnes ou de collectivités.”
En renvoyant dos à dos ceux qui dénoncent l'américanisation rampante de la culture et ceux qui chantent les charmes du multiculturalisme, Francis Balle pose autrement la question des relations entre les médias et les collectivités qui composent la société.

Problématiques “Médias & Sociétés” d’aujourd’hui
Internet bouleverse le paysage des médias : les livres et les journaux imprimés s'inquiètent pour leur avenir ; la radio et la télévision misent déjà sur les réseaux et les terminaux numériques ; les films et les logiciels sont désormais accessibles, aussi aisément que la musique, sur les sites de la Toile…
Pour l'information et le divertissement, pour la communication et l'éducation, pour la création culturelle et sa diversité, une ère nouvelle vient de s'ouvrir, sous l'effet conjoint de la révolution numérique et de la mondialisation de l'économie.
À quelles règles les médias, anciens ou nouveaux, obéissent-ils ? Quelle influence exercent-ils sur chacun de nous, sur les diverses collectivités, sur la vie internationale ? Peuvent-ils enfin contribuer à "civiliser" le village planétaire ? Refondue et mise à jour, la 14e édition de Médias & Sociétés répond à chacune de ces interrogations.

Trois grandes parties composent cet ouvrage de référence
Partie I - De la presse à Internet

La révolution numérique nous offre, avec le Web et les contenus multimédias, le meilleur des deux mondes : l’imprimé et l’audiovisuel, enfin, sont devenus complémentaires.
Un accent particulier est mis dans cette 14e édition sur la révolution numérique et ses 5 écrans, sur le passage au Web 2.0 et l’arrivée annoncée du Web 3.0; sur les succès de la TNT, les promesses de la télévision “mobile” ; et de la radio numérique terrestre (la RNT) ; sur le nouveau paysage des quotidiens payants, les difficultés conjoncturelles des gratuits et les promesses des sites d’information sur la toile…

Partie II - Le régime des médias
À quelles règles de droit les médias sont-ils soumis? Quelles dispositions président à l’organisation des entreprises de communication, éditeurs de journaux, stations de radio, chaînes de télévision, producteurs de films ou de fictions, sites web…?
Cette 14e édition intègre chiffres et analyses sur les genres et les services nouveaux à la radio et à la télévision ; sur les nouvelles chaînes de télévision, partout dans le monde, et la suppression progressive de la publicité, en France, sur les chaînes publiques ; sur l’internationalisation des acteurs globaux de la communication, anciens ou nés avec internet ; sur la théorie relative à la “longue traîne” ; sur la directive européenne SMA ; sur la loi française “Création et Internet” et la lutte contre le “piratage…”

Partie III - Les médias, l’individu et la société
Quelle place les médias réservent-ils à ceux qui ont vraiment quelque chose à dire? Que font-ils pour favoriser l’accès de tous aux œuvres qui illustrent le génie humain ? Que font-ils pour triompher de notre indifférence, pour vaincre nos préjugés et nos intolérances?
Francis Balle ouvre de nouveaux champs de réflexion sur les réorientations de la recherche sur les médias ; sur Internet dans les campagnes électorales - l’élection d’Obama, une Story telling sur la Toile ? - ; les services et les usages du net ; la floraison des chaînes internationales d’information ; les résistances à l’américanisation rampante, supposée ou réelle, de la culture; Internet et les régimes autoritaires; le village planétaire et le principe de la “diversité culturelle”.

200 tableaux, schémas ou graphiques
Nous vous invitons à consulter le fichier pdf joint de la liste des tableaux, schémas et graphiques. Avec une double classification par média (livre, presse, cinéma…) et par thématique (technique, économie, droit…), il permet au lecteur de découvrir ou d’actualiser toutes les données essentielles, de la fréquentation des salles de cinéma (p. 138) à la chronologie de l’histoire du téléphone (p. 124) en passant par répartition des investissements publicitaires grands médias avec comparaison internationale (p. 466) ou encore le droit des communications électroniques dans les principaux pays industrialisés (p. 531).

Table de 500 auteurs, acteurs et inventeurs
Le lecteur dispose d’un renvoi au (x) numéro(s) de(s) paragraphe(s) concerné(s). Un autre moyen de consulter au fil des jours cette 14e édition du guide de tous les médias : Édition, Presse, Cinéma, Radio, Télévision, et Internet.

Parution juin 2009
Edition Montchrestien

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour