1. Accueil
  2. News business
  3. Actualités agences
  4. Les femmes des joueurs repassent ….

Les femmes des joueurs repassent ….

Les femmes des joueurs repassent ….
Introduction
C'est vrai, Eden Park a changé pour sa nouvelle campagne "For you Guys" . Pas de testostérones, muscles ou autres images de rugby ....mais des épouses dévouées au linge de leur époux - un peu sexiste ou réaliste ?

La volonté d’Eden Park avec cette nouvelle campagne de communication était de se positionner visiblement différemment:  « Loin des critères traditionnels de la communication du secteur, Eden Park va mettre la marque dans le débat de l’évolution des rapports homme/femme…Pas de portant, pas de mannequin compassé, pas d’archétype de l’homme moderne viril et fragile à la fois. » précise le communiqué.

C’est en effet le virage opéré par la marque qui accompagné de son agence Les Gaulois, a dévoilé une campagne représentant des jeunes femmes en train de s’occuper du linge de leur homme…en somme la réplique de la réclame des années 50 mais avec une ménagère moderne. On montre des femmes pour vendre des chemises aux hommes.

Sujet réaliste au final puisque « leur mec, leur copain, leur mari, les laissent trop souvent assumer la contrainte du quotidien » explique le communiqué. Une chose est sûre dans le domaine des tâches ménagères, les femmes restent les reines. Selon une étude de l’Insee datant de 2012, en moyenne, les femmes consacrent près de 4h par jour aux tâches domestiques contre 2h30 pour les hommes…un chiffre qui n’aurait quasiment pas évolué depuis 25 ans pour les hommes.

« For you guys » serait donc une campagne réaliste, ni plus ni moins, optant pour une représentation d’une femme qui vit dans son temps, a choisi un homme viril, certes, mais à qui sa mère n’a pas appris à repasser ses chemises. La représentation de la jeune femme demie-souriante et soumise reste toutefois discutable, elles n’arborent pas toutes cet air amusé décrit dans le communiqué : « Elles assument de se montrer comme on ne les voit plus jamais, en train d’effectuer les tâches ménagères. Elles savent que le jeu amoureux n’est qu’une facette d’une vie trop souvent idéalisée par la communication. Elles savent que la vie sentimentale est constamment mise à l’épreuve de la vie quotidienne. Elles savent, et elles décident de s’en amuser. »

Donc Eden Park se préoccupe du sort des femmes, poursuit le débat sur l’égalité … normal, ce ne sont pas elles qui offrent des chemises ?

 

Ajouter votre commentaire