bannière 2
bannière 2
premium1
actu_19312_vignette

Léon Vivien : le retour du Poilu 2.0

Le 28 nov. 2013

Léon Vivien, le Poilu aux 60 000 fans, revient sous la forme d’un livre afin de faire revivre l’expérience digitale unique menée sur Facebook, le 10 avril dernier, et faire découvrir de nouveaux contenus.

Le Musée de la Grande Guerre de Pays de Meaux, l’agence DDB Paris et les Editions de l’Opportun lancent aujourd’hui du livre Léon 1914 retraçant sur papier l’opération inédite menée sur les réseaux sociaux.

Retour sur l’expérience Facebook 1914. Le 10 avril dernier, Léon Vivien, instituteur, débarquait fraîchement sur Facebook. Jusqu’ici rien d’anormal, à part son histoire : celle d’un homme appelé à la guerre en novembre 1914, arraché à son foyer pour rejoindre les tranchées, retranscrite en direct sur le réseau. Une histoire qui a eu lieu il y a maintenant un siècle et que l’agence DDB a réussi à transposer sur la toile avec beaucoup de réalisme (grâce à une documentation très riche fournie par le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux et avec la caution de l’historien Jean-Pierre Verney). A l’heure où 23 millions de Français racontent quotidiennement leur vie à travers leurs posts et statuts sur Facebook, les internautes ont ainsi pu voir ce qu’aurait donné un Poilu à l’ère 2.0, qui aurait délaissé ses cartes postales jaunies pour une timeline bien remplie.

Cette expérience unique et poignante a touché plus de 11 millions de personnes qui ont suivi jour après jour le quotidien de Léon : des milliers de personnes ont applaudi la naissance de son fils, compati à ses souffrances, partagé ses doutes, ses peurs et ses espoirs. Léon Vivien, un profil fictif, qui a permis de raconter le conflit de manière novatrice et de captiver bien des gens que l’Histoire n’avait jamais passionnés. C’est sous la forme d’un livre, que cet instituteur parisien revient partager son histoire (exauçant le souhait de ceux qui voulaient en garder une trace ou l'exploiter en classe). L’ouvrage retranscrit sur papier l’expérience digitale enrichie de documents, photos et objets, et complétée par un contenu additionnel à la fin du livre apportant des informations supplémentaires ignorées à l’époque par le fantassin.

A l’approche du Centenaire de la Grande Guerre, Léon 1941 vient perpétuer la mémoire de millions de Poilus tombés pour la France.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour