bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
actu_22116_vignette

Domino's sous la pression des hackers

Le 30 juin 2014

Les données clients Domino’s Pizza France ont été hackées par les pirates informatiques de Rex Mundi. La marque fait aujourd’hui l’objet d’un chantage sous peine de voir ces données divulguées publiquement. Affaire à suivre.

Cette organisation de cybercriminels, spécialisée dans le chantage sur internet, avait déjà fait parler d’elle en juillet de l’année dernière avec Numéricable. Rex Mundi avait alors menacé de publier en ligne les données confidentielles de quelques 6 000 clients du câblo-distributeur si ce dernier ne lui versait pas la somme de 22 000 euros. Numéricable n’avait alors pas pris la menace au sérieux et avait vu toutes ces données publiées.

Aujourd’hui, le groupe de pirates informatiques réitère son action en prenant Domino’s Pizza pour cible. C’est la chaîne de restauration qui l’a elle-même révélée sur son compte Twitter le 12 juin : elle indique être victime d’une attaque sur la plateforme technique qu'elle utilise pour gérer son site commerçant et effectuer ses campagnes promotionnelles en France et en Belgique. Domino’s Pizza serait actuellement sous la coupe d'un chantage de Rex Mundi : ce dernier affirme avoir collecté les données personnelles de 650 000 personnes en France et en Belgique et menace de les publier si on ne lui verse pas la somme de 30 000 euros. Un avertissement donné vendredi dernier, puis reformulé lundi soir avec pour ultimatum une échéance à 20h.

A ce jour, il semblerait que Domino’s Pizza n’ai pas cédé au chantage, le compte Twitter de Rex Mundi a d’ailleurs été suspendu entre temps. Domino’s Pizza précise néanmoins que les données concernées se limitent au nom, prénom, adresse, mail et mot de passe clients : cela ne concerne en aucun cas des données bancaires, le paiement s’effectuant soit à la livraison, soit directement au restaurant. La marque invite néanmoins ses clients à changer de mots de passe afin de prévenir les risques de phishing et d’utilisation frauduleuse de leurs données personnelles.

Dans un communiqué de presse, Domino’s Pizza affirme que désormais « la sécurité est plus que jamais une priorité pour le Groupe ».

Reste à savoir si Rex Mundi finira par mettre ses menaces à exécution.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour