bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
actu_21776_vignette

Castorama se déploie en mode collaboratif

Le 21 mai 2014

Castorama place l'économie collaborative au cœur de sa stratégie. Véronique Laury, CEO de l'enseigne, a profité du Oui Share Fest pour annoncer les nouvelles initiatives en ce sens.

La tendance est aujourd’hui au participatif et à l’économie de moyens : DIY (do it yourself), collaboratif, économie circulaire… des domaines que Castorama veut intégrer à sa stratégie de marque. Forte de ses 45 ans d’existence et de ses 12 600 collaborateurs, l’enseigne a su, depuis quelques années déjà, tirer parti de cette mouvance sociétale. Aujourd’hui, elle propose de nouveaux services : plateforme de tutos, enseignement à distance, BarCamp, accompagnement de start-up et impressions 3D pour éviter de surconsommer.


« Participer de plein pied à l’invention de la société de demain est au coeur de la stratégie de l’enseigne. L'économie collaborative apparait aujourd'hui comme un modèle positif, une évidence à laquelle Castorama souscrit pleinement, et à travers laquelle l'enseigne compte bien se réinventer »
indique la marque.

 

Castorama va ainsi créer le « Wikipédia des Bricoleurs » qui hébergera le contenu dont dispose l’enseigne (tutoriels, expériences et gestes de DIY, notices…etc.). Associé à ce wiki, le service des Troc’Heures prendra tout son sens. Il s’agit d’une plateforme en ligne basée sur l'échange d’heures de bricolage qui a marqué les premiers pas de l'enseigne dans l'économie collaborative en 2011.

Pour entretenir cette communauté en ligne, destinée aussi à se rencontrer dans « la vraie vie », les BarCamp seront organisés entre autres en complément des castostages en place depuis 1999. Au cours de ces réunions ouvertes à tous, les participants parlent de leur projets, débattent et trouvent des solutions grâce au partage d’expériences.

Castorama se lance également dans l'enseignement à distance en proposant une série de MOOCs. Cette avancée dans l'éducation à distance permettra demain à l'enseigne de proposer des formations dans des domaines aussi variés que la menuiserie ou la décoration.

A côté de l'économie collaborative, l'économie circulaire est aussi un sujet de préoccupation chez Castorama. Pour aller dans le sens d’un monde où l'on répare plutôt que l'on jette, l’enseigne lancera un programme de "SAV 3D", où il sera possible d'imprimer en 3D les pièces détachées des produits achetés en magasin.

Castorama lance également un programme d'accompagnement destiné aux startups de l'économie collaborative, qui pourra se décliner en de multiples manières. La première startup à intégrer ce programme est Mesdepanneurs.fr, avec qui Castorama développe un "Uber-like" des services de pose et de réparation.

 

« Les modèles d’entreprise B to B et B to C ne sont plus d’actualité. Nous devons adopter une nouvelle vision : H to H, une entreprise Human to Human, qui place l’humain et ses talents au coeur de la stratégie.» Véronique Laury, CEO de Castorama.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour