bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
actu_22459_vignette

1 mois dans les pas d'un président

Le 11 juill. 2014

Adecco fait sa com autrement. La marque a offert, comme elle le fait tous les jours pour les entreprises et les français, un job d'intérimaire pour assister le président durant un mois avec une rémunération de 7000€ bruts.

Lancée le 30 avril dernier dans le cadre de l’initiative internationale Way to Work, l’opération #1job2boss proposait aux jeunes de postuler pour une mission inédite : devenir, pendant un mois, l’assistant exécutif du Président du Groupe Adecco. A savoir le suivre dans ses déplacements, assister à la réunion du comité stratégique de l’entreprise de la rentrée, revues d’activités des filiales, Université du MEDEF... Suite à cette proposition de job assez inédite près de 500 personnes ont candidaté et le comité de direction du Groupe a cloturé les étapes des entretiens par un grand oral. C'est une jeune femme prénommée Chaneze, étudiante de 22 ans, qui a remporté le job de l'été car assister Alain Dehaze est diablement bien rémunéré : 7000 € bruts.

Pourquoi et comment cette rémunération a t-elle éte fixée ? Quelle est la stratégie de la marque et l'ampleur de son message avec cette opération de communication ? Montrer qu'Adecco, acteur du travail temporaire est en capacité de trouver des candidats à forts potentiels mais sans expérience pour les hauts dirigeants et positionner la marque auprès d'un public plus jeune afin de démontrer son agilité en qualité des missions proposées ?

Le communiqué de presse de la firme indique qu'il s'agit de montrer l'exemple et mettre le pied à l'étrier à la jeune génération qui sort de l'école : comme l'exprime Alain Dehaze, Président du Groupe Adecco en France :« En tant que leader engagé dans le combat pour l’emploi, il en va de notre responsabilité d’accompagner les jeunes dans leur entrée sur le marché de l’emploi et de les aider à sortir de la spirale pas d’expérience, pas de job. Au travers de l’opération #1Job2Boss, j’ai souhaité m’investir personnellement, en permettant à l’un d’entre eux de découvrir l’univers d’un grand groupe à dimension internationale, et de partager pendant un mois mon quotidien»

La question du montant de cette rémunération de 7000 € reste en suspend, cela fait-il partie du pied à l'étrier ?  

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour