bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
extraweg

Spotted : les mises en scène déroutantes et surréalistes de l'artiste extraweg

Le 30 mars 2018

Le designer Oliver Latta a.k.a extraweg, aime malmener le corps humain. Il fond, coule, s’étire à l’infini, s’écartèle ou se désagrège en microparticules. Un voyage visqueux et déroutant au pays de l’étrange et du surréalisme.

Imaginez : vous tenez un globe oculaire entre vos mains. Petit à petit, vous le compressez, lentement, jusqu'à l'écrabouiller complètement. Vous la ressentez, cette désagréable sensation de malaise et de dégoût ? Voilà. C'est exactement là que veut vous emmener le designer allemand spécialisé en 3D extraweg : en-dehors de votre zone de confort.

 

Jouant avec les sens et les perceptions dans de courts tableaux animés, extraweg aime à placer le spectateur dans des situations déstabilisantes et inconfortables. « J’aime jouer avec des éléments du commun et les présenter de manière ambiguë. J’essaye de ne pas orienter le contenu dans une direction définie pour que le spectateur se l’approprie et y trouve sa propre signification. », explique-il.

Matériaux monochromes, nudité, globes sortis de leur orbite, couleurs vives… le designer explore différentes mises en scène surréalistes à travers ses obsessions.  Somme des expressions « extra » et « weg » (chemin ou voie en allemand), son pseudonyme parle de lui-même : « extraweg, c’est de la provocation, de la non-conformité, du risque, de la personnalité et de l’attitude », n’hésite-t-il pas à dire.

« Je me spécialise dans les simulations et travaille beaucoup avec les logiciels Houdini et Cinema 4d. Contrairement au monde de l'audiovisuel, le design 3D offre une liberté de création totale. En utilisant Houdini, les seules limites sont le temps et l’imagination ! »

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour