trumpthumb

Trump et Poutine intimes à New York

Le 16 févr. 2017

Trump et Poutine attendent un heureux événement… c’est du moins ce que sous-entend un mapping dans le quartier de Chelsea à New York. So hot ! Mais pas très exciting…

Ville d’accueil du slogan « He will not divide us » de Shia LaBeouf, New York accueille une illustration provocatrice projetée sur le flanc d’un Apple Store et organisée avec humour par Hater. Semblable à Tinder par son système de match, cette application, rapproche ses utilisateurs autour d’une haine commune. Une création logique puisque plus de 80% des utilisateurs du service ont affirmé « détester » Trump.

A côté des deux hommes d’États, nus et collés-serrés (à noter tout de même que Poutine a la place du meneur de revue), figurent le hashtag de la campagne #LoveThroughHate et le logo de la start-up. Ainsi, l’entreprise, en plus de surfer sur l’actualité, dévoile une publicité originale et engagée.

« Il y a beaucoup de tensions ici, peu importe dans quel camp vous vous rangez. On essaie juste de faire rire les gens. »

Brendan Alper, fondateur et CEO de Hater.

On pouvait retrouver la projection dans d'autres quartiers de New York : 14e avenue, 8e avenue, proche d’abribus…

 

trumppic1

 

trump6th

 

Le baiser torride de Brejnev et Honecker semble être référent. A l’époque, Léonid Brejnev, soviet suprême, embrasse sur la bouche le président de la RDA Erich Honecker. Un geste que lui-même présenta comme un baiser de paix et de cordialité. La photographie sera reproduite sur le mur de Berlin à la chute du mur, caricaturée avec l’idée de domination et non plus d’amitié.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour