Spider Silva

Spider Silva
Introduction
La marque de bières Budweiser frappe un gros coup en annonçant le retour d’Anderson Silva, ce combattant de Mixed Martial Arts qui s’était brisé la jambe en deux lors d’un combat en direct. Puissant.

Pour son nouveau spot, Budweiser met en scène Anderson Silva le multi-champion brésilien de Mixed Martial Arts (MMA) ou combat libre, ce sport de combat américain qui emprunte les techniques de différents arts martiaux. Le combattant avait perdu son titre de Champion des poids moyens de l’UFC (Ultimate Fighting Championship, organisation américaine de MMA et non L’Union fédérale des consommateurs UFC Que Choisir), qu’il défendait depuis plus de 6 ans. Anderson Silva s’était gravement fracturé la jambe gauche suite au match UFC 168 l’opposant à l’américain Chris Weidman en décembre 2013. Il détenait également le record de victoires consécutives à l’UFC.

Après plusieurs mois de convalescence, le champion déchu a repris du poil de la bête et son retour a été annoncé le 31 janvier 2015, match durant lequel il affrontera Nick Diaz, une autre pointure qui avait mangé du tapis en mars 2013 face à son adversaire Georges St Pierre.

C’est donc ce retour que la marque Budweiser Brésil célébre dans son spot « Great Times are coming back » et le champion semble plus en forme que jamais. A travers une belle métaphore, c’est KO au fond d’un puit qu’il apparaît, surgissant des catacombes et repoussant écrans et papiers journaux relatant sa chute. Anderson peine et glisse, il évite même ce bélier lui tombant dessus, comme un coup droit inattendu. Mais comme Batman s’échappe de la prison The Pit dans The Dark Knight Rises et Spiderman escalade les buildings, Anderson ce héros grâce à ses poings de fer et surtout le bon appui de sa jambe rétablie parvient à escalader ce cachot de souffrance et se hisser en haut du trou, aussi stable sur ses pattes qu’une mygale est dangereuse.

Budweiser signe ici un spot épique et prouve qu’avec persévérance et force, tout obstacle est surmontable. Anderson Silva, welcome back Titan.

 

   

Ajouter votre commentaire