actu_21304_vignette

Séjour tout compris: Vol+ hôtel + IVG

Le 17 avr. 2014

CELEM ouvre une agence de voyage, pignon sur rue. Sa spécialité : les séjours, avortement compris, pour que les espagnoles puissent contourner la nouvelle loi déposée par leur gouvernement.

La loi actuelle, en Espagne, autorise l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse pour toutes les femmes sans justification et jusqu'à 22 semaines en cas de malformation du fœtus ou de grave danger physique ou psychique pour la mère. Introduite en 2010 par le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero, cette mesure est aujourd’hui fortement fragilisée : le 20 décembre dernier, le gouvernement de Mariano Rajoy est revenu sur cette loi et propose de restreindre considérablement son accessibilité. Ainsi l’IVG ne serait autorisé qu’en cas de grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, ou parce que la grossesse serait la conséquence d'un délit contre la liberté ou l'intégrité sexuelle de la femme. Le projet de loi est adopté en Espagne, par conséquent les prochaines élections européennes, le 25 mai prochain, sont un enjeu majeur pour que les droits de la femme soient représentés.

En vue de ces élections européennes, la CELEM (Coordinadora Española para el Lobby Europeo de Mujeres) a donc décidé de monter son agence de voyage à Madrid : ouverte jusqu’au 25 mai, date fatidique,  elle propose des séjours organisés dans les pays d’Europe où l’avortement est encore autorisé par la loi, comme Paris (1942€), Berlin (2180€), Lisbonne (1526€) ou Londres (2614€). Ces prix comprennent le vol, l’hébergement et l’IVG en clinique. Ces différentes prestations sont soumises à un système de notation, afin que les clientes se sentent en confiance et en sécurité. Un pied de nez aux conservateurs espagnols relayé sur un site dédié, avec à la clef une pétition qui exige le retrait du projet de loi.

Cette campagne est baptisée Abortion Travel. Son slogan: « Abortion travel, l’agence de voyage qui ne devrait pas exister». La boutique est située à C/ Infanta Mercedes 32, à Madrid, néanmoins les offres de voyage restent fictives, elles n’ont pour but que de faire réagir l’opinion publique.

Un représentant du Celem a déclaré  « les lois qui criminalisent l'IVG favorisent les avortements illégaux et par conséquent augmentent les risques pour la vie et la santé. Elles discriminent également les femmes aux revenus les plus faibles qui ne peuvent se permettre une intervention médicale à l’étranger.»

Selon Rosa Escapa, vice-président de CELEM : « L'avortement clandestin est l'une des principales causes de mortalité maternelle et engendre de graves dommages sur la santé des femmes à travers le monde ; avec Abortion Travel, nous voulons éviter cela. Personne ne doit forcer personne à quoi que ce soit, si le projet de loi est approuvé, nous allons retourner 30 ans en arrière, quand les femmes n'avaient pas le droit de prendre des décisions. »

Une campagne signée DDB.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour